En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Pédicure-podologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Pédicure-podologue

Le pédicure-podologue est le professionnel de santé qui s'occupe des pieds et des orteils. C'est le pédicure-podologue qui réalise les semelles orthopédiques destinées à rééquilibrer les patients et à corriger leurs éventuelles malformations. Il peut également prendre en charge de façon spécifique la rééducation des pieds.
Comment devenir Pédicure-podologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Pédicure-podologue

Le pédicure-podologue intervient sur les pieds de ses patients à plusieurs niveaux.
• Il prend en charge les problèmes mineurs en réalisant des soins classiques tels que le limage des ongles, l'entretien des pieds, le ponçage des zones sèches ou abîmées, l'application de crèmes hydratantes, de pansements? Il traite alors des problèmes essentiellement cutanés.

• Le pédicure-podologue intervient aussi pour traiter les petites affections dont peuvent souffrir les personnes qui viennent le consulter (durillon, verrue, cor ou encore ongle incarné). Pour traiter les zones les plus fragiles, le pédicure-podologue est parfois amené à utiliser un bistouri.
• À un autre niveau, le pédicure-podologue réalise ou prescrit des semelles orthopédiques destinées à corriger certains problèmes d'équilibre ou troubles statiques afin de soulager des douleurs articulaires ainsi que des malformations telles que les pieds plats. Chaque semelle est adaptée à la morphologie du pied du patient. Le professionnel peut combiner son métier de pédicure-podologue avec celui de posturologue.
• Les pédicures-podologues sont également sollicités pour intervenir auprès des patients qui sont en phase de rééducation fonctionnelle, après une opération. Ils s'occupent plus spécifiquement de la rééducation du pied et de l'équilibre.
• Ils peuvent aussi, dans ce cadre, réaliser un travail d'orthoprothésiste ou d'orthésiste, consistant à confectionner sur mesure des prothèses ou des orthèses, par exemple pour soutenir les orteils ou les ongles.
• Enfin, le pédicure-podologue joue un rôle de prévention essentiel en conseillant et en éduquant ses patients. Il peut notamment donner des exercices à faire pour poursuivre le travail qu'il réalise en cabinet à la maison.

Fiche Métier : comment devenir Pédicure-podologue
CC BY 2.0 The Consumerist

Synonymes du Métier

  • Orthoprothésiste, podo-orthésiste, orthopédiste, orthésiste, posturologue, semelle orthopédique

Devenir Pédicure-podologue : Qualités requises

En tant que professionnel de santé, le pédicure-podologue doit être doté d'un bon relationnel pour mettre en confiance ses clients et faire preuve d'empathie. Il doit se montrer à leur écoute et être patient.
Pour s'occuper des pieds, le pédicure-podologue doit être soigneux et méticuleux. Il doit donc posséder une bonne habileté manuelle et être observateur, notamment lorsqu'il étudie la posture de ses patients.
Dans la mesure où le pédicure-podologue est également orthoprothésiste et orthésiste, il doit disposer de bonnes compétences manuelles et techniques pour confectionner des semelles orthopédiques à la fois discrètes, pratiques et efficaces. Enfin, il doit posséder une résistance physique suffisante et savoir s'organiser pour recevoir des clients tout au long de la journée tout en restant concentré et précis.
En dernier lieu, le pédicure-podologue doit être un bon gestionnaire capable de diriger correctement son cabinet.

Pédicure-podologue : carrière / possibilité d’évolution :

Les pédicures-podologues peuvent devenir posturologues pour ajouter une corde à leur arc. S'ils sont en plus podo-orthésistes, orthopédistes et orthoprothésistes, ils pourront non seulement prescrire mais également confectionner eux-mêmes les prothèses, orthèses et semelles orthopédiques nécessaires aux patients.
Après avoir acquis une certaine expérience en tant que pédicure-podologue soit en cabinet libéral, soit en établissement hospitalier (ou les deux), on peut préparer le diplôme de cadre de santé. Ce diplôme permet d'accéder à un poste d'encadrement dans un service hospitalier. Il permet également de devenir enseignant-formateur en pédicurie-podologie.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1300 €

Devenir Pédicure-podologue : formation nécessaire

Pour devenir pédicure-podologue, il faut obtenir le diplôme d'État de pédicure-podologue. Ce diplôme s'acquiert suite à trois ans d'études après un bac, de préférence scientifique (le concours comporte une épreuve de biologie de niveau terminale scientifique). La formation a lieu dans une école de pédicurie-podologie accessible sur concours, ou après avoir franchi avec succès la première année commune aux études de santé en université de médecine. À noter qu'il est également possible de se présenter au concours d'entrée dans un institut de pédicurie-podologie pour les personnes qui peuvent justifier d'une expérience professionnelle d'au moins cinq ans.

Situation du métier / contexte pour devenir Pédicure-podologue

Les pédicures-podologues qui viennent d'être diplômés n'auront aucun mal à trouver un emploi. Ils peuvent facilement ouvrir un cabinet libéral aussi bien en ville qu'en zone rurale. Celui-ci sera rapidement rentable pour peu qu'il n'y ait pas trop de concurrence dans le même secteur (certaines parties du territoire n'ont pas assez de pédicures-podologues). Les pédicures-podologues peuvent également faire des interventions à domicile, notamment chez les personnes âgées, ou en maisons de retraite.
Les pédicures-podologues gagneront souvent à travailler dans un cabinet pluridisciplinaire ou dans un centre de soins avec d'autres professionnels de santé tels que des kinésithérapeutes et des infirmiers.
Les pédicures-podologues fraîchement diplômés peuvent plus difficilement être embauchés dans un hôpital ou une clinique. Ils interviennent généralement dans ces structures en tant que prestataires de services orthopédistes et/ou orthoprothésistes, mais y obtiennent rarement un poste de salarié.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Sciences physiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...