En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN)

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN)

S'il est ouvert à tous les policiers, le recrutement de policiers en groupe d'intervention spécialisé est particulièrement sélectif. En effet, ces professionnels intervenant dans des cas de crises majeures sont préparés à toutes les éventualités, y compris aux scénarios les plus graves.
Profession clé dans la lutte contre le terrorisme, la police en groupe d'intervention spécialisé est sollicitée lorsque des attaques terroristes ont lieu et quand il faut protéger et secourir les victimes d'une prise d'otage. Elle participe également à des études et essais techniques et matériels pour des interventions plus efficaces, tout en assurant parallèlement la formation d'autres fonctionnaires de police.
Particulièrement qualifié, le policier en groupe d'intervention spécialisé est avant tout une personne passionnée et dévouée à son métier, capable d'être disponible et flexible pour répondre aux besoins de son pays.
Comment devenir Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN) ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN)

Le métier de policier en groupe d'intervention spécialisé est soumis à la FIPN, Force d'intervention de la police nationale qui coordonne le RAID, la BAC ou encore le GIPN. Le policier en groupe d'intervention spécialisé est un maillon indispensable de la chaîne de professionnels protégeant le pays. Ses missions sont très variées et nécessitent toutes de grandes compétences :
− réaliser des interventions en cas de graves troubles à l'ordre public, lorsque des moyens techniques spécifiques doivent être mis en oeuvre ;
− mettre fin à des crises majeures et intenses qui troublent fortement l'ordre public (prise d'otage, malfaiteur retranché, terrorisme) ;
− accompagner les services de prévention et de répression de la criminalité organisée et du terrorisme ;
− contribuer à l'instruction des personnels de police pour lutter contre le terrorisme ;
− rendre disponible, pour la police, du matériel spécialisé pour les interventions ;
− entreprendre des études et essais pour développer de nouvelles méthodes d'intervention.

Fiche Métier : comment devenir Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN)
Policier du RAID après une intervention - Crédit photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • Policier d'élite, policier du RAID, BRI

Devenir Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN) : Qualités requises

Le policier en groupe d'intervention spécialisé est confronté à un genre d'interventions tout à fait particulier, très complexe, stressant et nécessitant une forme physique et un mental particulièrement importants.
En outre, d'un jour à l'autre, les conditions d'une opération peuvent varier du tout au tout. En ce sens, le policier en groupe d'intervention spécialisé doit être capable de s'adapter à tous les contextes, des plus traditionnels aux plus complexes.
Dans des situations parfois très tendues où des otages sont menacés, le policier doit faire preuve d'une grande maîtrise de soi : il faut parfois avoir la patience nécessaire pour réussir à négocier avec le criminel et sauver tous les otages.
Les policiers en groupe d'intervention spécialisé peuvent être appelés à tout moment pour des missions plus ou moins longues. Ils doivent donc être très disponibles et passionnés par leur métier.

Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN) : carrière / possibilité d’évolution :

Tous les policiers peuvent entreprendre une formation afin de devenir policiers en groupe d'intervention spécialisé. Pour prétendre à ce recrutement, il faut pouvoir justifier de trois années d'ancienneté dans la police. Certains recrutements se font également à l'occasion de mutations internes.
Sous l'égide de la FIPN (Force d'intervention de la Police nationale), le policier en groupe d'intervention spécialisé peut travailler dans différents services d'intervention.
Le RAID (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion) dispose d'une dizaine d'antennes en France. L'agent peut également travailler à la BAC, que l'on appelle également BRI (Brigade anti-commandos ou Brigade de recherche et d'intervention). Enfin, dans les départements d'outre-mer, c'est le GIPN qui est en place.
Être policier en groupe d'intervention spécialisé constitue déjà, pour de nombreux professionnels, un objectif en soi. Le métier est très convoité et bénéficie d'une réputation très positive : les personnes qui y travaillent sont souvent passionnées et ne recherchent pas toujours d'évolution.
Pourtant, dans la police, on peut naturellement, en cumulant les années d'expérience, aller vers des grades supérieurs et voir sa rémunération augmenter, tout en possédant un plus grand nombre de responsabilités.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2000 €

Devenir Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN) : formation nécessaire

Certaines spécialités de la police peuvent être enseignées dès la sortie de l'école : ce n'est pas le cas pour le policier en groupe d'intervention spécialisé, qui doit avoir travaillé pendant au moins trois années au service de la police avant de prétendre à une formation dans cette branche.
Malgré tout, après ces trois années d'expérience, il faut savoir que le recrutement des policiers en groupe d'intervention spécialisé concerne tous les policiers, gradés, gardiens de la paix, officiers et commissaires. Il s'adresse donc aussi bien à ceux qui sont entrés dans la police après le baccalauréat qu'à ceux qui ont suivi 3 à 5 années d'étude après le lycée.
La sélection des policiers en groupe d'intervention spécialisé est particulièrement exigeante. D'une part, il faut que le dossier du candidat soit choisi. Cette préadmission ne suffit pas : ensuite, des tests psychotechniques, des exercices d'aptitude physique, des examens médicaux et un entretien individuel sont réalisés afin de déterminer la capacité, ou non, du policier à endosser ce nouveau rôle.
S'il est admis au sein d'une équipe de policiers en groupe d'intervention spécialisé, l'agent est formé dès lors qu'il prend son poste. Il bénéficie d'un cursus d'apprentissage lié à sa spécialité : tireur d'élite, parachutiste, spécialiste en explosifs, maître chien, descente en rappel, plongeur, etc.

Situation du métier / contexte pour devenir Policier en groupe d'intervention spécialisé (RAID, FIPN)

Au quotidien, le policier en groupe d'intervention spécialisé doit s'attendre, à tout moment, à être appelé pour son travail. Dans certains cas, il cumule de nombreuses heures sur le terrain. Par exemple, sur une prise d'otage, il sait quand il commence l'intervention, mais évidemment pas quand elle va se terminer.
Il faut donc, en tant que policier en groupe d'intervention spécialisé, être particulièrement disponible et capable de tenir pendant plusieurs heures sur une même intervention.
D'une façon générale, les perspectives dans le métier sont réelles puisque la police a toujours besoin d'unités disponibles pour intervenir sur des cas complexes. De plus, la possibilité de monter en grade peut constituer une ambition supplémentaire pour le policier en groupe d'intervention spécialisé.


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité,
Matières associées au métier : Éducation physique et sportive,


Vidéo. La brigade Cynophile du RAID fête ses 30 ans



Vidéo. La création du RAID et ses plus grandes interventions



Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...