En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Psychomotricien

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Psychomotricien

Le psychomotricien identifie l'origine des troubles moteurs de son patient. Il élabore ensuite un programme d'activités ciblées qui permettront de les soulager, et parfois même de les guérir complètement.

Comment devenir Psychomotricien ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Psychomotricien

Le psychomotricien (la psychomotricienne) prend en compte l'origine neurologique ou psychologique de divers troubles physiques avant d'élaborer des exercices de rééducation adaptés à  chaque cas particulier. Il dispose rarement de son propre cabinet et travaille souvent au sein d'une ou de plusieurs structures spécialisées: hôpitaux, cliniques, PMI, Centres Médico-Psychologiques, Centres d'Aide par le Travail, services psychiatriques, maisons de retraite, soins palliatifs.
Les troubles sur lesquels il est amené à  agir sont très nombreux:
• dysgraphies,
• problèmes de coordination,
• hyperactivité, troubles de l'attention,
• mouvements anormaux, tics,
• maladies psychosomatiques,
• troubles du tonus musculaire,
• difficultés à  se situer dans le temps et dans l'espace.
Ce professionnel évalue les capacités psychomotrices de son patient. Il diagnostique l'origine des difficultés, puis élabore un programme de rééducation ciblé, individuel ou collectif, entrecoupé de phases de bilan.
En fonction de l'âge du patient et de la nature des troubles, il est amené à  utiliser diverses méthodes:
• jeux (ballon, cerceaux)
• gymnastique,
• danse, chant, théâtre,
• expression gestuelle
• arts graphiques,
• relaxation.
Intervenant à  plusieurs niveaux (mouvement, communication, représentations, émotions). Il amène le patient à  ressentir une sensation de bien-être permettant d'atténuer ou de guérir les troubles dont il souffre.

Fiche Métier : comment devenir Psychomotricien
Une psychomotricienne s'occupe d'un enfant qui a un retard de développement : marche et langage / Crédit photo : LE PARISIEN Pascal VILLEBEUF

Synonymes du Métier

  • Psychomot'

Devenir Psychomotricien : Qualités requises

Travaillant avec son corps, le psychomotricien doit être doté d'une bonne capacité de coordination et jouir d'une condition physique satisfaisante. Il doit aussi posséder un bon équilibre émotionnel. Amené à s'adresser à des patients en difficulté, il doit être capable de manifester des qualités d'écoute, du tact, de l'attention et de la patience. Il doit aussi faire preuve d'imagination et d'inventivité pour concevoir des exercices originaux adaptés à chaque situation et à chaque patient.

Psychomotricien : carrière / possibilité d’évolution :

Avec un Diplôme d'État de psychomotricien vous pourrez exercer au sein d'une structure spécialisée du secteur public ou dans le privé (cliniques, maisons de retraite).
Avec quatre années d'expérience professionnelle, vous pourrez ensuite suivre une formation interne d'un an pour passer le concours de « Cadre de Santé ». Vous pourrez alors briguer un poste à responsabilité au sein d'un établissement hospitalier ou vous orienter vers la formation.
Si vous souhaitez bifurquer vers la profession de kinésithérapeute ou d'ergothérapeute, le DE de Psychomotricien vous permettra d'entrer directement en deuxième année.
Enfin, vous avez également la possibilité d'exercer en libéral au sein de votre propre cabinet. Il vous sera toutefois difficile de vous constituer une clientèle, car les consultations hors parcours ne font l'objet d'aucun remboursement.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1660 €

Devenir Psychomotricien : formation nécessaire

Il existe un seul diplôme permettant d’exercer ce métier :
le Diplôme d’État de Psychomotricien.
Durée de la formation : trois ans.
Instituts de formation :
• Toulouse 3,
• Bordeaux 2,
• Lyon 1,
• la Pitié­Salpêtrière.
Ces établissements sélectionnent les candidats sur concours. Pour vous y présenter, vous devrez :
• obtenir un Bac S,
• intégrer une école préparatoire pendant un an.
Certains de ces établissements exigent également le PACES (première année commune aux études de santé). Cette première année n’est pas superflue car le niveau des concours est particulièrement élevé, notamment en ce qui concerne la biologie.

Situation du métier / contexte pour devenir Psychomotricien

Les perspectives d'embauche des futurs psychomotriciens sont excellentes. Que ce soit dans le public (centres de rééducation fonctionnelle, hôpitaux, CAT, CMPP...) ou dans le privé (cliniques, maisons de retraite) les psychomotriciens font cruellement défaut. L'allongement de l'espérance de vie (et de certaines pathologies associées comme la maladie d'Alzheimer) entraîne une demande croissante de psychomotriciens. Le nombre d'offres (CDI compris) est aujourd'hui supérieur au nombre de jeunes diplômés.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Sciences et techniques sanitaires et sociales,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...