En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Radiologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Radiologue

Médecin spécialisé dans l'imagerie médicale, le radiologue travaille en cabinet privé ou à l'hôpital et peut éventuellement avoir une activité mixte. Il doit, comme tout docteur en médecine, suivre un long cursus de formation mais s'insère aisément sur le marché du travail.

Comment devenir Radiologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Radiologue

Vous êtes intéressé par la radiologie, cette spécialité permettant de diagnostiquer certaines pathologies à travers des examens techniques poussés ? Il est vrai que ce métier revêt divers aspects aussi utiles que passionnants. Le radiologue est en général sollicité par un médecin généraliste ou urgentiste qui suspecte une infection, une fracture ou encore une tumeur. Son diagnostic est donc capital pour l'efficacité du traitement proposé par le médecin et la santé du patient. Parmi les missions du médecin radiologiste, figurent :
• l'analyse de la pathologie du patient et de la requête du médecin ;
• la mise en oeuvre des examens correspondants : radiologie aux rayons X, échographie, scanner, IRM, résonance magnétique ;
• l'interprétation des résultats du bilan radiographique ;
• la rédaction d'un compte rendu ;
• la diffusion du rapport au médecin ;
• la pratique d'infiltrations.

Attention à ne pas confondre le métier de radiologue et la profession de manipulateur en électroradiologie médicale. Ce dernier, directement au contact du public, réalise les examens et gère le matériel de radiologie mais n'est pas médecin. Il ne porte donc aucun diagnostic sur la situation du patient.

Fiche Métier : comment devenir Radiologue
Jean-Louis S., radiologue au Centre cardiologique du Nord, à Saint-Denis, devant le scanner. Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • médecin radiologiste

Devenir Radiologue : Qualités requises

Confronté, comme tous les acteurs du secteur médical, à la souffrance physique et psychologique, le radiologue doit être doté d'un grand sens humain, d'empathie et de pédagogie. Il peut effectivement être amené à expliquer son diagnostic le plus clairement possible, à interpréter les clichés en vulgarisant ses propos afin de les rendre compréhensibles par les non-initiés. Si vous épousez la carrière de médecin radiologiste, vous devrez également faire preuve de sang-froid dans des situations parfois difficiles et complexes. Une bonne endurance physique ainsi qu'un bon équilibre psychologique vous permettront de réaliser votre travail dans de bonnes conditions car les amplitudes horaires peuvent être très larges, notamment pour les radiologues qui sont en poste dans un hôpital public. Un dévouement et un investissement auprès des patients et des médecins qui prescrivent les examens sont indispensables pour s'épanouir dans cette profession.

Radiologue : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de radiologue se situant déjà à un niveau de qualification très élevé, les possibilités d'évolution sont minimes. En devenant radiologue , vous bénéficierez d'un métier passionnant et d'une rémunération importante. Vous pourrez éventuellement changer de lieu d'exercice en passant par exemple de l'hôpital à une clinique privée ou en intégrant un cabinet de radiologie. Vous pouvez également contribuer à la recherche pour des organismes aussi bien publics que privés. Et si vous avez le sens de la pédagogie, vous pourrez enseigner dans un centre hospitalier universitaire. Enfin, l'Etat peut solliciter le concours de radiologues et autres médecins spécialistes dans le cadre de programmes de santé publique.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

4000 €

Devenir Radiologue : formation nécessaire

Si l'activité de médecin radiologiste a de nombreux attraits, elle nécessite une formation très longue pour aboutir au diplôme d'Etat de docteur en médecine. En effet, après obtention du baccalauréat, de préférence scientifique, il faut entamer le cursus d'études médicales. La première année est très difficile car seuls 20 % environ des étudiants passent le numerus clausus. Il s'agit de passer un concours, le nombre d'admissions en deuxième année étant fixé par l'Etat chaque année. Après deux années d'études menant au DFGSM (diplôme de formation générale en sciences médicales), vous devrez passer votre externat. Pendant trois années, vous vous préparerez au DFASM (diplôme de formation approfondie en sciences médicales). Au terme de ces six années d'études qui constituent la formation de base à la médecine, vous devrez passer les ECN (épreuves classantes nationales). C'est en fonction de votre classement que vous pourrez choisir votre spécialité. Pour devenir radiologue, il vous faudra donc suivre une formation pendant quatre ans minimum dont plusieurs mois de stages au sein de divers services hospitaliers. Vous pourrez alors vous présenter au DES (diplôme d'études spécialisées). Il vous restera à soutenir une thèse face à un jury final qui décidera ou non de vous accorder votre doctorat en médecine.

Situation du métier / contexte pour devenir Radiologue

La France manque globalement de médecins, de professionnels de santé et donc de radiologues. Cette carence est encore plus criante dans ce que nous appelons les déserts médicaux. Cela a deux conséquences. La première est positive. Si vous parvenez à obtenir votre diplôme d'Etat de docteur en médecine avec votre DES en radiologie, vous n'aurez aucun mal à trouver un poste de médecin radiologiste. La seconde conséquence du contexte national porte sur la masse de travail attendue. Que vous optiez pour un poste en clinique, en hôpital ou en cabinet privé, attendez-vous à ne pas compter vos heures. La pression sur les médecins est forte et l'amplitude horaire est donc plutôt importante. D'autant que travailler au sein d'un hôpital implique de respecter des gardes de nuit et de week-end. Vous serez amené à poser des diagnostics importants pour la santé des patients à tout moment. D'où une résistance physique et morale à entretenir.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Sciences de l'ingénieur, Sciences et techniques sanitaires et sociales, Technologies biochimiques et biologiques,


Vidéo. L'hôpital privé d'Antony investit dans la radiologie de pointe



L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...