En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Matériaux,... > Régleur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Régleur

Maillon indispensable à la chaîne de fabrication en usine, le régleur veille au bon fonctionnement des machines et ajuste les paramètres en fonction du produit fabriqué.
Comment devenir Régleur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Régleur

Le régleur est le garant du bon fonctionnement de la chaîne de fabrication et fixe notamment son rythme : trop lent, le rendement optimal n'est pas atteint, trop rapide, des défauts de fabrication peuvent survenir. Son travail ne s'effectue pas seul, il est sans cesse en train d'ajuster les réglages selon les tâches réalisées par les opérateurs. Sa mission s'étend sur tout le périmètre de fabrication, du cahier des charges à la maintenance. Il faut savoir qu'une usine peut fabriquer des produits différents tous les jours. Le parcours du régleur reste cependant le même :
• Il s'appuie sur le cahier des charges pour choisir la technologie la plus adaptée à ce type de fabrication.
• Selon la technologie choisie, il monte et démonte les outillages adéquats et pose les moules sur chaque machine.
• Qu'il s'agisse d'une machine électronique ou mécanique, il effectue sur chacune d'entre elles les réglages nécessaires en suivant des paramètres spécifiques qu'il aura fixés à l'avance.
• L'une des étapes clés consiste dans le lancement d'une phase test de fabrication, dont le résultat déterminera le lancement de la fabrication en série, ou un nouvel ajustement des réglages.
• Il assure des contrôles réguliers et l'entretien des machines afin de prévenir les pannes. C'est ce qu'on appelle de la maintenance préventive.
• Si une panne survient malgré tout, il intervient directement sur la machine.
• Il coordonne une équipe d'opérateurs, collabore avec les conducteurs de machines et les responsables d'îlot afin de s'assurer que la chaîne de fabrication ne connaît aucun défaut.

Fiche Métier : comment devenir Régleur

Devenir Régleur : Qualités requises

Le régleur ne peut se permettre aucune perte d'attention. S'il rate une anomalie, c'est toute la chaîne de fabrication qui arrête de fonctionner ! Il doit donc avoir une grande concentration et s'attacher méticuleusement à effectuer toutes ses tâches. Sa rigueur doit être doublée d'une certaine souplesse qui lui permettra de travailler en binôme ou avec les opérateurs en instaurant une relation de confiance. Bien que faisant partie de la chaîne de production, il dispose d'une grande autonomie, ce qui demande un sens des responsabilités et un esprit d'initiative. Bien organisé et réactif, il doit savoir gérer les moments de crise avec sang-froid et habileté.

Régleur : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de régleur est accessible à partir du niveau CAP/BEP, et les jeunes diplômés qualifiés sont souvent très recherchés par les employeurs. Ses possibilités d'évolution sont grandes, quel que soit le niveau avec lequel il a intégré l'entreprise. En quelques années, un régleur peut se voir offrir une promotion en tant que responsable d'îlot, chef d'équipe, conducteur de ligne, contrôleur qualité ou technicien de maintenance.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Régleur : formation nécessaire

Plusieurs formations qualifiées permettent d'accéder au métier de régleur. Au niveau V, il existe des CAP conduite de systèmes industriels et des BEP maintenance des systèmes mécaniques automatisés ou productique mécanique, option usinage. Au niveau bac, il est possible de passer de nombreux bacs professionnels dans le secteur de la maintenance industrielle. Il existe enfin un DUT génie industriel et maintenance ainsi qu'un BTS maintenance industrielle, souvent nécessaire à la prise de fonctions plus élevées.

Situation du métier / contexte pour devenir Régleur

Un régleur jeune diplômé n'aura a priori aucun problème à trouver du travail. Les employés sérieux et qualifiés sont très recherchés. Il y a eu entre 800 et 1000 embauches par an en France en 2011 et 2012.


Secteurs associés au métier : Matériaux, Transformations, Mécanique,
Matières associées au métier : Enseignements technologiques transversaux, Sciences de l'ingénieur,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...