En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Relieur-doreur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Relieur-doreur

Le relieur-doreur est un artisan d'art chargé de restaurer les livres, anciens ou modernes. Il existe trois grandes catégories de relieurs : ceux qui sont chargés de la restauration, ceux qui pratiquent la reliure courante, et les artistes, qui font de la reliure d'art.
Comment devenir Relieur-doreur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Relieur-doreur

Le relieur-doreur peut travailler dans une bibliothèque, un musée, ou dans un atelier, où ce sont des particuliers qui passent les commandes. Il travaille avec des livres rares, ou simplement des ouvrages modernes ayant besoin d'être remis en état.
• Lorsqu'il reçoit une commande, il évalue d'abord le travail à faire, et propose au client les interventions qu'il juge nécessaires pour restaurer l'ouvrage. Ainsi, il établit un devis, et estime le nombre et le coût des matières premières nécessaires.
• Il réalise la plaçure, qui est l'ensemble des opérations préparant le livre à la couture.
• Il assemble les éléments selon diverses techniques (couture, collage, brochage, agrafage...).
• Il façonne, rogne le corps de l'ouvrage.
• Il prépare la couverture, et peut alors avoir à travailler différents types de cuir.
• Il assure les finitions et effectue les dorures, parfois avec des feuilles d'or.
• Il nettoie ses outils, entretient l'atelier, et doit respecter les réglementations environnementales (tri des déchets toxiques, par exemple).
• Il peut être amené à transmettre son savoir à des apprentis. S'il est artisan et possède son propre atelier, parfois, il dispense des cours à des particuliers afin d'augmenter ses revenus.
Le plus souvent, le relieur-doreur travaille seul.

Fiche Métier : comment devenir Relieur-doreur
CC BY 2.0 andymangold

Devenir Relieur-doreur : Qualités requises

Relieur-doreur est un métier manuel, qui requiert patience et minutie. Il faut quinze jours en moyenne pour relier un beau livre à la main, et sur un ouvrage ancien, le travail peut durer jusqu'à une année. Dans le cas de la reliure d'art, sensibilité artistique, innovation et créativité sont nécessaires pour percer dans ce milieu très fermé. Quant aux restaurateurs qui travaillent avec des ouvrages historiques, ils doivent avoir une bonne connaissance de l'histoire du livre, afin de respecter les techniques de fabrication anciennes.

Relieur-doreur : carrière / possibilité d’évolution :

Le métier de relieur-doreur se pratique selon différents statuts. Vous pouvez exercer comme indépendant, en atelier privé. Vous effectuerez alors essentiellement de la reliure artisanale ou semi-industrielle. Vous pouvez également être embauché comme fonctionnaire. La Bibliothèque nationale de France, le Sénat, les Archives nationales ou certains musées possèdent leurs propres ateliers de reliure. Pour cela, vous devrez être reçu à l'un des concours de la fonction publique.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Relieur-doreur : formation nécessaire

Après le collège, vous pouvez passer un CAP art de la reliure. C'est le minimum nécessaire pour devenir relieur-doreur. Mais il est possible de poursuivre votre formation en obtenant ensuite un BMA (brevet des métiers d'art) art de la reliure et de la dorure.
Autre parcours possible : passer un bac techno STD2A (sciences et technologie du design et des arts appliqués), puis rejoindre l'école Estienne, à Paris, pour préparer un DMA (diplôme des métiers d'art) arts graphiques option reliure-dorure. Les autres bacheliers peuvent aussi intégrer cette école en suivant un cours de remise à niveau en arts appliqués.

Situation du métier / contexte pour devenir Relieur-doreur

C'est la reliure courante qui est la plus pratiquée : les bibliothèques, archives, mairies et ministères doivent maintenir leurs fonds en bon état. Le secteur est porteur. La reliure d'art est beaucoup plus rare, mais quelques artistes parviennent à se faire un nom en créant des éditions originales destinées aux bibliophiles ou aux collectionneurs. Enfin, la restauration d'art, même si elle emploie moins, est un secteur en expansion, car il y a une demande dans le marché de l'art, et le nombre d'ateliers est croissant.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier :


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...