En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Responsable consolidation

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Responsable consolidation

Le responsable consolidation est un spécialiste de la comptabilité et de la gestion. Son principal objectif est de rassembler et d'organiser les résultats comptables (budgets, dépenses, rentrées d'argent?) de plusieurs sociétés pour former un ensemble cohérent et respecter les règles de la législation française.
Comment devenir Responsable consolidation ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Responsable consolidation

Expert-comptable, son rôle s'accroît d'année en année en raison des fortes évolutions du monde de la finance et de la banque. Avant le dernier stade de son travail : la compilation de données, il a plusieurs autres missions en amont qui font de lui un employé polyvalent.

Rôle du responsable consolidation
Son importance varie en fonction du secteur dans lequel il travaille, mais aussi de l'importance de son entreprise. Le travail de responsable consolidation passe par différentes phases :
• assurer la collecte d'informations sur l'entreprise pour laquelle le responsable consolidation travaille, ainsi que sur ses entreprises partenaires ;
• interpréter les résultats et organiser l'équipe qu'il encadrera en fonction des informations recueillies. Il définira ensuite le modèle à suivre et la structure qui les encadrera, dans le respect des règles et des normes de comptabilité ;
• rassembler les comptes de chacune des entreprises en collaboration avec son équipe : cette compilation doit être faite en fonction de la périodicité et de l'activité des entreprises ;
• en fonction de cela, le responsable consolidation va déterminer les améliorations possibles que l'entreprise et ses filiales peuvent réaliser et les économies qu'elles peuvent faire.

Fiche Métier : comment devenir Responsable consolidation
CC BY 2.0 Victor1558

Devenir Responsable consolidation : Qualités requises

Les missions du responsable consolidation sont en rapport étroit avec le monde financier et comptable. Pour cela, il doit avoir une grande connaissance de ces secteurs et, en ce sens, être très organisé puisqu'il occupe le pôle gestion-comptabilité de sa société.
L'emploi du responsable consolidation peut également l'amener à partir travailler à l'international : il se doit donc de posséder une certaine mobilité géographique ainsi qu'une bonne maîtrise de la langue anglaise.
Enfin, il doit faire preuve d'une grande résistance au stress, d'un esprit de synthèse et d'une capacité à travailler en équipe puisqu'il se trouve toujours en collaboration avec l'équipe qu'il a formée.

Responsable consolidation : carrière / possibilité d’évolution :

En raison d'une mutation du monde de la gestion et de la finance depuis peu, le secteur a grand besoin de responsables consolidation et recrute énormément. Ce poste est cependant réservé aux professionnels ayant un minimum de trois ans d'expérience en entreprise avant de devenir responsable consolidation.
Des évolutions sont possibles dans le monde de la finance : directeur financier de filiale, directeur du contrôle financier ; dans le monde de la comptabilité : directeur comptable groupe ; ou encore dans la fiscalité : directeur fiscal. Le responsable consolidation peut toujours se voir confier des tâches plus importantes en fonction de son ancienneté, ou évoluer vers de plus grandes entreprises.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2500 €

Devenir Responsable consolidation : formation nécessaire

La durée des études est relativement longue. En effet, les recruteurs n'embauchent que des étudiants titulaires d'un bac+5. Plusieurs formations sont envisageables après un bac (plutôt économique et social ainsi que scientifique et STMG) :
• Le passage par une école de commerce précédé par deux ans de classes préparatoires économiques. L'entrée en école se fait sur concours, mais certaines sont post-bac ou accessibles après trois ans. La spécialisation doit être celle de comptabilité-finance.
• Le passage par une école d'ingénieurs. Elle peut être accessible après deux ans de classes préparatoires scientifiques (admission sur concours également). Là aussi, certaines sont accessibles après une licence ou post-bac. La spécialisation est une nouvelle fois "comptabilité-finance".
• Le choix de l'université. Les masters sont : sciences techniques comptables et financières, sciences de gestion, sciences politiques spécialité gestion, ou sciences juridiques et financières.
• Enfin, l'obtention du diplôme IUP banque et finance ouvre aussi la voie pour devenir responsable consolidation.

Situation du métier / contexte pour devenir Responsable consolidation

La sélection n'étant pas trop forte au niveau des études et le nombre de postes proposés étant élevé, il est naturel que l'insertion professionnelle soit bonne voire très bonne ! Le marché est très dynamique et offre de nombreuses perspectives d'évolution pour un jeune étudiant. Pourtant, avant d'accéder au poste de responsable consolidation, il devra être fort de trois ans d'expérience dans un cabinet ou en audit. C'est à ce niveau que le recrutement se fait un peu plus timidement, même s'il reste plutôt fort.


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise,
Matières associées au métier : mathématiques, Gestion des ressources humaines,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...