Accueil > Orientation > Métiers > Audit, Conseil,... > Gestionnaire de paie

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Gestionnaire de paie

Spécialiste du bulletin de salaire au sein d’une entreprise, d’une administration ou de tout autre organisme, le (ou la) gestionnaire de paie joue un rôle primordial. Ce rôle ne se limite pas à établir les fiches de paie pour l’ensemble des salariés : les missions peuvent varier en fonction du type de structure et du contexte dans lequel il ou elle exerce.
Comment devenir Gestionnaire de paie ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Gestionnaire de paie

Le ou la gestionnaire de paie joue un rôle déterminant au sein de la structure qui l’emploie. À ce poste, vous aurez en charge le bon déroulement des procédures administratives et techniques qui ont trait à la gestion du personnel. Votre première mission consistera à élaborer les bulletins de salaire à partir des éléments propres à chaque employé, notamment le poste occupé, l’ancienneté et le nombre de jours travaillés dans le mois. Mais la préparation des fiches de paie ne sera pas votre seule tâche, loin de là. Le métier de gestionnaire de paie ne se limite pas à la manipulation de procédures complexes et de tableaux chiffrés. En fonction du type de structure et du contexte (si vous êtes seul et donc polyvalent, ou membre d’une équipe et donc spécialisé), vous serez amené à vous occuper…
• de la gestion des congés payés et des absences,
• de la saisie des éléments variables permettant de préparer les fiches de paie,
• des déclarations sociales de l’entreprise (Urssaf, cotisations patronales, cotisations salariales, caisses de retraite, etc.),
• de la bonne application du droit du travail et du droit social (rémunération, durée de la semaine travaillée, congés, conventions collectives…),
• parfois de la rédaction des contrats de travail et/ou de l’établissement des fiches de poste.
De plus, un (une) gestionnaire de paie prend en charge la communication autour des bulletins de paie. Si un salarié a une question, c’est au collaborateur paie ou à la collaboratrice paie qu’il s’adresse en priorité. Vous serez aussi en relation avec la direction et l’encadrement pour tout ce qui a trait aux questions juridiques, ainsi qu’avec des entités extérieures à l’entreprise (les organismes sociaux, par exemple).

Fiche Métier : comment devenir Gestionnaire de paie
Angélique, 32 ans, gestionnaire de paie à Chaville (Hauts-de-Seine) Elle établit environ 300 bulletins de paie par mois pour un cabinet francilien.

Synonymes du Métier

  • Collaborateur paie
  • Collaboratrice paie
  • Technicien de paie
  • Assistant paie
  • Comptable service paie
  • Comptable spécialisé paie

Devenir Gestionnaire de paie : Qualités requises

Le métier de gestionnaire de paie est complexe et varié : en dehors de l’aspect purement comptable et procédural, il englobe aussi une dimension relationnelle. C’est pourquoi les qualités requises pour exercer sont à la fois techniques et personnelles : beaucoup d’organisation et de rigueur, mais aussi une bonne dose de pédagogie et d’empathie, le tout mâtiné d’une grande capacité d’adaptation et d’un respect religieux de la confidentialité. De plus, il est indispensable de faire évoluer ses connaissances pour être perpétuellement à jour dans le domaine du droit social et de la gestion administrative du personnel, ce qui suppose de faire preuve de curiosité. Enfin, vous vous interrogez sans doute sur les compétences incontournables qui font un bon (ou une bonne) gestionnaire de paie ? Les voici : la maîtrise des logiciels de paie et des outils de gestion du personnel. Et, dans certains cas de figure, un bon niveau en langue anglaise, avec une solide connaissance des terminologies comptables et sociales. Notez que les compétences attendues pour un collaborateur paie ou une collaboratrice paie en cabinet d’expertise-comptable sont plus pointues, puisqu’il s’agit de prendre en charge la paie d’entreprises de grande taille.

Gestionnaire de paie : carrière / possibilité d’évolution :

Si vous envisagez d’accéder au métier de gestionnaire de paie, vous devez savoir que la formation théorique ne suffit pas. Les entreprises attendent de leur nouvel arrivant qu’il ou elle soit opérationnel(le) rapidement. Pour cette raison, nombre de recruteurs privilégient les jeunes diplômés passés par un stage, ou mieux : par un cursus en alternance (à titre d’exemple, 100 % des étudiants sortis de l’ORT Lyon trouvent un poste à l’issue de leur période d’alternance). À défaut, il est bon de pouvoir justifier d’une première expérience dans un centre de gestion des paies ou dans un cabinet d’expertise-comptable. Une fois en poste, vous avez de belles perspectives d’évolution à moyen et long terme : au sein d’une entreprise, le poste de gestionnaire de paie conduit à celui de responsable paie ou de contrôleur de gestion. Avec des années d’expérience au compteur, vous pouvez prendre la tête d’un service ressources humaines (DRH ou RRH). Quant aux gestionnaires de paie qui exercent dans les cabinets comptables, c’est le chemin vers le responsable de pôle qui leur est ouvert.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1750 €

Devenir Gestionnaire de paie : formation nécessaire

La formation menant au métier de gestionnaire de paie passe par un diplôme de niveau bac +2 ou bac +. Pour atteindre cet objectif, plusieurs chemins sont à votre disposition. Vous pouvez opter pour un cursus classique de type BTS comptabilité-gestion (avec une expérience dans le domaine de la paie, c’est encore mieux), un DUT gestion des entreprises et des administrations (option finance et comptabilité), une filière AES en université, ou bien une licence professionnelle centrée autour de la gestion de la paie et du personnel. D’autres formations sont plus spécifiques, comme celle prodiguée par l’ORT Lyon pour obtenir un titre professionnel certifié de niveau III comme gestionnaire de paie (formation qui peut être suivie en alternance). Néanmoins, aucun diplôme ne remplace une solide expérience professionnelle sur le terrain, par exemple le passage par un centre de gestion externalisé ou un cabinet comptable. Surtout parce que la législation en matière de paie et de gestion du personnel évolue sans cesse, et que les enseignements théoriques sont rapidement caducs.

Situation du métier / contexte pour devenir Gestionnaire de paie

Avant de tenter votre chance comme gestionnaire de paie, il est bon d’avoir un aperçu de la situation du métier. Et l’on peut dire qu’elle est florissante : toutes les organisations ont besoin des talents d’un collaborateur paie. Ce faisant, vous avez le choix des armes : vous pouvez exercer au sein d’une entreprise petite ou grande (comme partie intégrante du service comptabilité ou des ressources humaines), dans un centre de gestion des paies, dans la fonction publique, pour des agences d’intérim ou dans un cabinet d’expertise-comptable. Et comme le nombre de candidats ne suffit pas à satisfaire la demande, les recruteurs ouvrent leurs portes aux jeunes diplômés dès leur sortie de la formation, ce qui vous assure quasiment un emploi – notamment si vous passez par les cases « alternance » ou « stage ». Quant aux conditions d’exercice du métier, elles sont bien encadrées : des horaires respectés, un cadre strict… et un petit coup de boost lorsqu’il s’agit de préparer les bulletins de salaire en fin de mois ! Pas de quoi assombrir le portrait d’un métier qui cumule les qualités – responsabilités importantes, avantages sociaux, rémunération attractive et stabilité de l’emploi.


Secteurs associés au métier : Audit, Conseil, Expertise, Droit, justice,
Matières associées au métier : Gestion des ressources humaines, Management des organisations, Mathématiques,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCPA - Institut des Médias de Paris
Ecole de Journalisme (de Bac à Bac+3), de Communication (de Bac à Bac+5), et...
ADIP - ADIP
Depuis plus de 30 ans, l’ADIP allie connaissance technique et approche...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...