En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Sauveteur Secouriste du travail

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Sauveteur Secouriste du travail

Tel un ange gardien, le sauveteur secouriste du travail est chargé de venir en aide aux personnes victimes d'un accident du travail. Son intervention peut sauver des vies en attendant qu'arrivent les secours. Le sauveteur secouriste du travail n'exerce pas une profession en tant que telle. Il s'agit en réalité d'un titre dévolu à des salariés ou à des fonctionnaires qui suivent une formation de secourisme en milieu professionnel.
Comment devenir Sauveteur Secouriste du travail ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Sauveteur Secouriste du travail

En tant que véritable expert en techniques de secourisme, le sauveteur secouriste du travail veille à prodiguer les premiers soins en cas d'accident du travail. Son titre, obtenu suite au suivi d'une formation, lui offre la possibilité d'être choisi par son employeur pour dispenser les premiers soins d'urgence en attendant l'arrivée des secours.


Rôles du sauveteur secouriste du travail
• Alerter les secours

• Communiquer les premiers éléments aux secours afin qu'ils puissent s'organiser dans les meilleures conditions possible

• Analyser l'état de santé de la victime

• Lui administrer les soins d'urgence afin de stopper l'aggravation de sa situation et essayer de l'améliorer

Fiche Métier : comment devenir Sauveteur Secouriste du travail
CC BY 2.0 NASA Goddard Space Flight Center

Devenir Sauveteur Secouriste du travail : Qualités requises

La première qualité requise pour effectuer le métier de sauveteur secouriste du travail est bien évidemment le souci de venir en aide aux autres. C'est avant tout pour pouvoir sauver des vies et prodiguer les premiers soins que les salariés suivent la formation. Il faut donc disposer de capacités d'empathie et d'une volonté de rendre service aux autres. Ensuite, il faut être capable de prendre ses responsabilités. Il est important de savoir agir vite et bien, même en cas de situation complexe. Enfin, il faut avoir un mental de leader afin de prendre les décisions qui s'imposent. Afin d'agir efficacement et de prendre des décisions appropriées, il est nécessaire (ou du moins recommandé) de disposer d'une certaine confiance en soi.

Sauveteur Secouriste du travail : carrière / possibilité d’évolution :

Étant donné le fait qu'il ne s'agit pas d'un métier mais d'une formation, il n'y a pas de prérequis pour y avoir accès. La seule condition est d'être en activité professionnelle (généralement en tant que salarié d'une entreprise). Il faut ensuite suivre la formation dispensée par des organismes spécialisés dans le secteur du secourisme en milieu professionnel. De la même manière, il n'y a pas d'évolution de carrière sauf à considérer la poursuite de la formation au-delà du nombre d'heures minimum.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Sauveteur Secouriste du travail : formation nécessaire

Le sauveteur secouriste du travail n'est pas un métier. Il s'agit d'un titre délivré à l'issue d'une période de formation aux premiers secours. La formation est donc accessible à tous les salariés ou fonctionnaires qui désirent la suivre. La formation est en principe menée sur le lieu de travail du salarié qui en fait la demande, et pendant ses heures de travail. Elle dure au moins 12 heures et nécessite une mise au point ultérieure. Cette formation est proposée par des organismes habilités à dispenser des cours de secourisme en milieu professionnel. Ces organismes sont par exemple APSP, AEGIDE INTERNATIONAL, ANGEL CONCEPT, MEDIPREV ou encore BUREAU VERITAS.

Situation du métier / contexte pour devenir Sauveteur Secouriste du travail

Le sauveteur secouriste du travail intervient dans le cadre de son emploi. Sa présence est requise dans des ateliers où sont menées des activités dangereuses. Il en va de même sur des chantiers comprenant au moins vingt professionnels travaillant sur une période égale ou supérieure à quinze jours. La rémunération du sauveteur secouriste du travail dépend de l'emploi qu'il occupe.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...