En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Sexologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Sexologue

Le sexologue vient en aide aux individus et aux couples qui souffrent de problèmes sexuels, ou qui s’interrogent simplement sur leur sexualité. Il propose conseils et traitements personnalisés à ses patients.
Comment devenir Sexologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Sexologue

Le sexologue a pour rôle d’aider ses patients à surmonter leurs problèmes sexuels, en leur prodiguant des conseils ou des traitements pour leur permettre d’avoir une vie plus épanouie.
Les consultations peuvent prendre la forme de thérapies individuelles ou de couples, d’exercices corporels ou érotiques, ou encore de réflexions sur le sexe et les désirs associés.
Travaillant dans le secteur de la santé comme professionnel paramédical, le sexologue aborde les problèmes psychologiques ou physiologiques, en fonction de sa formation. Dans les deux cas, il veille à dédramatiser les situations, et à mettre un terme aux mauvaises habitudes.
Son objectif est de permettre aux patients de retrouver confiance en eux, de résoudre les problèmes de la vie quotidienne ayant un impact sur leur vie sexuelle (stress, conflit, manque de communication), ou tout simplement de surmonter l’usure du couple.
Le sexologue offre par ailleurs des informations générales sur la sexualité relatives par exemple à l’acceptation de l’orientation sexuelle, à l’éducation de la vie affective et sentimentale, à la prévention des maladies sexuellement transmissibles, et à l’accès aux moyens de contraception.

Fiche Métier : comment devenir Sexologue
Nadia est sage-femme et sexologue libérale, après une carrière de dix ans en milieu hospitalier - Crédit Photo : Le Parisien

Devenir Sexologue : Qualités requises

Un(e) sexologue doit avoir une intégrité sans faille et une discrétion absolue dans le suivi de ses patients, qui viennent à chaque session lui confier leurs secrets les plus intimes.
Pour exercer cette profession, il faut disposer d’une véritable capacité d’écoute, afin de pouvoir aider au mieux les personnes venant chercher de l’aide, ainsi que d’un sens développé de la communication et du contact pour offrir un cadre idéal aux confidences.
Les sexologues ont une véritable passion pour les relations humaines, ainsi qu'une tolérance et une ouverture d’esprit exceptionnelles qui leur permettent d’aborder les sujets les plus délicats. Ils doivent en outre être forces de propositions et de solutions concrètes pour aider les patients.
Tout sexologue doit par ailleurs faire preuve de prudence et de distance dans la gestion des patients pour éviter les phénomènes de transfert et les attachements malvenus.

Sexologue : carrière / possibilité d’évolution :

À l’heure actuelle, il n’existe pas de formation initiale obligatoire par l’État français pour devenir sexologue. Tout le monde peut a priori s’orienter dans cette voie. Ceci étant dit, des connaissances avancées en psychologie et en médecine vont s’avérer nécessaires pour pouvoir établir des diagnostics précis et fiables.
Les débutants commencent souvent comme salariés assistants dans des cliniques spécialisées. Au bout de plusieurs années d’expérience, il leur est possible de s’installer à leur compte et d’ouvrir leur propre établissement. Le plus important dans cette activité est de se construire une bonne réputation grâce aux recommandations de patients satisfaits, et de se constituer ainsi une clientèle fidèle.
Ceux et celles qui ont suivi des études de médecine peuvent également envisager de se reconvertir dans d’autres domaines de la santé (psychiatrie ou médecine généraliste), quitte à suivre des formations supplémentaires.
Autre possibilité d’évolution : élargir la prise en charge au-delà des problématiques sexuelles en devenant conseiller conjugal ou conseiller familial.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2500 €

Devenir Sexologue : formation nécessaire

Bien qu’une formation initiale ne soit pas un passage obligé pour devenir sexologue, il est préférable de disposer d’au moins un diplôme (idéalement, une licence à la suite d’un bac scientifique) en psychologie ou en médecine, afin de maîtriser tous les ressorts psychologiques et physiologiques liés aux problématiques sexuelles.
Sur cette base, il est ensuite possible d’effectuer une spécialisation, éventuellement dans le cadre d’une formation à distance, permettant d’obtenir un certificat en sexologie. À ce titre, le CERFPA propose un cursus en deux ans incluant plusieurs modules d’apprentissage et des stages professionnels.
Méfiez-vous des écoles alternatives qui promettent de faire de vous un sexologue certifié en quelques semaines ou quelques mois et qui, bien souvent, ne préparent pas du tout à la profession.

Situation du métier / contexte pour devenir Sexologue

Autrefois réticents, les Français sont aujourd’hui de plus en plus à l’aise avec l’idée de discuter de leurs difficultés sexuelles, ou de demander des conseils à des spécialistes pour améliorer leur vie de couple. On estime que plus de 500 000 personnes vont consulter un sexologue chaque année, un chiffre en constante augmentation. Les perspectives d’emplois sont donc plutôt prometteuses pour ceux et celles qui sont intéressés par cette voie.
Ce métier peut être exercé en tant que salarié ou en tant qu’indépendant, le plus souvent dans une clinique en sexologie. Il est possible de se spécialiser dans les prises en charge individuelles, en couple ou même en groupe de tous âges et horizons.
Les horaires de travail sont plutôt réguliers, mais il peut être nécessaire de s’adapter aux besoins des patients qui ne peuvent pas ou ne veulent pas se déplacer dans la semaine ou la journée. Dans ce cas, les rendez-vous sont pris en soirée ou en week-end.
Le sexologue doit maintenir un contact permanent avec d’autres professionnels de santé à qui il peut adresser des patients ou demander des conseils de traitements, si besoin.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Philosophie, Sciences physiques,


L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM, École Supérieure des SYstèmes de Management, est une école de la...