En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Sophrologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Sophrologue

Reconnue en France, la sophrologie est une discipline de soins fondée en 1960 par le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo. Depuis, cette médecine douce, qui mêle relaxation et méditation, n'a eu de cesse de faire des émules et de voir émerger de nombreux sophrologues. Et si cette profession était faite pour vous ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur le métier de sophrologue.

Comment devenir Sophrologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Sophrologue

Que vous exerciez en tant que sophrologue libéral ou au sein d'un institut de bien-être, l'exercice de la sophrologie vous amènera quotidiennement à :
• favoriser la détente physique du patient,
• contribuer à son épanouissement personnel,
• instaurer un climat de confiance et de dialogue avec son patient,
• nouer une relation de confiance avec le patient,
• amener le patient à retrouver confiance en lui,
• renforcer la pensée positive dans le corps et l'esprit du patient,
• apprendre au patient à bien respirer,
• développer l'adaptabilité d'une personne face aux différentes situations qu'elle peut rencontrer dans sa vie,
• dynamiser le patient pour qu'il réalise ses projets,
• organiser des moments d'échanges et de parole,
• programmer des exercices de relaxation dynamique et de sophronisation (gestion de la pensée),
• amener le patient dans un état sophronique en émettant des suggestions,
• guider le patient vers son bien-être,
• aider le patient à accorder son corps et son esprit,
• aider le patient à gérer l'intensité de la douleur,
• contribuer à la préparation à l'accouchement,
• intervenir dans le cadre du sevrage tabagique ou de la lutte contre certaines addictions,
• développer les capacités mémorielles ou de concentration,
• traiter les troubles du sommeil.

Fiche Métier : comment devenir Sophrologue
Santé. Séance de sophrologie animée par Christelle - Créidt photo : Le Parisien

Devenir Sophrologue : Qualités requises

L'écoute est l'une des principales qualités requises pour devenir sophrologue. Pour bien faire votre métier, vous devrez être attentif aux besoins et aux attentes de vos patients de manière à définir précisément le programme à mettre en oeuvre. Les cours de sophrologie se déroulant souvent en groupe, vous devrez également disposer d'un certain talent d'animation et d'un sens créatif suffisamment développé pour organiser vos séances sans qu'elles soient redondantes. En outre, vous devrez également faire preuve d'une grande empathie, d'une extrême générosité et, surtout, d'un solide sens de la persuasion. La part de la communication dans le métier de sophrologue est importante et ne doit pas être négligée. Il est primordial d'entrer en connexion avec son patient de manière à pouvoir l'orienter vers un mieux-être. Sachez également que le sophrologue est susceptible d'accueillir des enfants, des adolescents, tout comme des adultes ou des personnes âgées. Vous devez donc vous sentir à l'aise avec tous les publics.

Sophrologue : carrière / possibilité d’évolution :

Bien qu'il s'agisse d'une discipline reconnue par l'Etat, la sophrologie ne nécessite pas de diplôme d'Etat pour la pratiquer, contrairement à l'ensemble des champs de la médecine traditionnelle. Cependant, il est nécessaire d'acquérir un certificat ou un diplôme privé de praticien de la sophrologie dispensé par l'un des établissements de la Fédération des écoles professionnelles en sophrologie. Cette formation comprend une partie théorique qui dure 300 heures et pendant laquelle l'aspirant sophrologue apprend à maîtriser les différentes techniques de relaxation dynamique et de sophronisation. Une seconde étape consiste alors à mettre en pratique les différents apprentissages fondamentaux. Il existe différents courants de sophrologie. En fonction de vos affinités, vous pourrez choisir parmi les quatre grands types d'écoles de sophrologie suivants :
• les écoles caycédiennes qui sont affiliées à la fédération Alfonso Caycedo,
• les écoles non caycédiennes qui sont développées par d'anciens collaborateurs d'Alfonso Caycedo,
• les écoles de "pseudo-sophrologie" dont la formation mélange différentes techniques de relaxation, de visualisation et diverses autres théories,
• les écoles d'inspiration caycédienne qui s'inspirent de la sophrologie caycédienne sans être affiliées à la fédération Alfonso Caycedo.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Sophrologue : formation nécessaire

L'activité professionnelle de sophrologie s'exerce majoritairement dans le cadre indépendant, que ce soit au sein d'un cabinet individuel ou d'un centre de sophrologie. Mais il est également possible d'envisager son exercice en tant qu'intervenant. En effet, de nombreuses structures sont susceptibles d'embaucher des sophrologues : entreprises, associations, secteur de la petite enfance, milieu socio-éducatif, maisons de retraite, formation professionnelle, centre de thalassothérapie... Il pourra s'agir alors d'un emploi à plein temps ou à temps partiel. Dans ce dernier cas, de nombreux sophrologues exercent une autre activité en parallèle. A l'inverse, il arrive que certains kinésithérapeutes ou coachs sportifs dispensent des séances de sophrologie pour compléter leur rémunération.

Situation du métier / contexte pour devenir Sophrologue

La sophrologie est un secteur d'activité en pleine expansion, et ce, pour plusieurs raisons. D'abord, la société actuelle se penche davantage sur la notion de bien-être et laisse donc une place plus importante aux disciplines dites "douces" comme la sophrologie. C'est donc le moment de se tourner vers cette profession, d'autant plus que les autorités compétentes l'ont officiellement reconnue comme étant une branche professionnelle. A ce titre, elle bénéficie d'un remboursement plus important des mutuelles. Preuve du développement de la sophrologie, la profession, elle-même, est en train de s'organiser afin d'augmenter le niveau de qualification des sophrologues. En outre, le grand public plébiscite de plus en plus le savoir-faire des sophrologues, ce qui tend à démontrer que la sophrologie a acquis un véritable statut santé.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...