En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Stomatologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Stomatologue

Le stomatologue est un spécialiste de la chirurgie des maladies dentaires. Diplômé en médecine, le praticien est amené à travailler en collaboration avec d'autres professionnels de santé à l'instar des dentistes et des chirurgiens-dentistes. Mais quelles sont ses réelles missions ? Quels sont les débouchés de cette profession ?

Comment devenir Stomatologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Stomatologue

La stomatologie est une discipline chirurgicale qui vous intéresse ? Si vous exercez un jour en tant que stomatologue, voici les principales missions que vous devrez accomplir dans l'exercice de votre profession :
• pratiquer des extractions dentaires compliquées nécessitant une anesthésie générale (chirurgie dento-alvéolaire) : dent de sagesse, kyste maxillaire...,
• contribuer au traitement des maladies dentaires,
• effectuer certains soins spécifiques des dents et de la bouche,
• réaliser des greffes osseuses,
• effectuer des comblements de sinus,
• intervenir sur des anomalies maxillaires et/ou de la face (chirurgie maxillo-faciale) : fente palatine, bec-de-lièvre...,
• traiter les maladies des gencives (parodontales),
• préparer la pose d'implants dentaires en réalisant une chirurgie préprothétique (implantologie),
• intervenir dans le traitement chirurgical de tumeurs,
• réparer des traumatismes faciaux,
• pratiquer des actes de chirurgie reconstructrice,
• prévenir les complications susceptibles de survenir à la suite d'un traitement ou d'une intervention.

Fiche Métier : comment devenir Stomatologue
Stéphanie, docteur stomatologue, dans son cabinet - Crédit photo : Le Parisien

Devenir Stomatologue : Qualités requises

Le métier de stomatologue soumet celui qui le pratique à d'importantes responsabilités puisqu'il suppose, très souvent, la réalisation d'actes chirurgicaux sous anesthésie générale. Il est donc primordial que vous soyez d'une extrême rigueur, d'une grande méticulosité et doté d'une importante capacité de concentration. Certaines opérations chirurgicales pouvant durer plusieurs heures, vous devez afficher une pleine santé physique et mentale pour tenir une cadence parfois très soutenue et faire face à une tension nerveuse souvent accablante. Pour cela, adopter une hygiène de vie saine est indispensable. Mais le travail de stomatologue ne se limite pas uniquement au bloc opératoire. Vous allez également recevoir vos patients en consultation. Vous devrez alors démontrer vos aptitudes à écouter et à analyser les informations données par le patient pour établir un diagnostic précis. Il est donc essentiel que vous fassiez preuve d'attention, d'empathie et d'une grande courtoisie. En outre, vos talents de pédagogue seront requis pour expliquer les soins que vous souhaitez mettre en oeuvre ainsi que les conséquences qu'ils impliquent.

Stomatologue : carrière / possibilité d’évolution :

Même après plusieurs années d'études, un stomatologue doit sans cesse parfaire ses connaissances et sa technique. En effet, le secteur de la chirurgie maxillo-faciale est en perpétuelle évolution. Les progrès de l'informatique et le développement de nouveaux outils chirurgicaux nécessitent des mises à jour régulières. Pour cela, les chirurgiens peuvent participer à des colloques ou à des séminaires professionnels organisés pour présenter les dernières avancées technologiques ou les nouvelles pratiques testées avec succès. C'est de cette volonté de toujours aller de l'avant et de progresser que dépend la notoriété d'un stomatologue.

Si vous devenez stomatologue à votre tour, sachez que vous travaillerez souvent en lien avec d'autres professionnels de la dentition. En effet, les patients vous seront généralement adressés par leur dentiste, leur médecin généraliste, leur chirurgien-dentiste ou orthodontiste. On ne va pas voir un chirurgien maxillo-facial de son propre chef sous peine de ne pas bénéficier d'un remboursement complet de l'Assurance Maladie. De fait, vous serez amené à transmettre à vos confrères un compte rendu de vos observations et des actes que vous allez réaliser. La pose d'un implant, par exemple, s'effectue en collaboration avec le dentiste. Pour votre part, vous réaliserez la pose de l'implant tandis que le dentiste, lui, s'occupera de positionner la prothèse après cicatrisation.

Salaire : Entre 2 500 euros et 8 000 euros brut mensuels selon le secteur d'activité

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2500 €

Devenir Stomatologue : formation nécessaire

Vous souhaitez être stomatologue ? Pour cela, vous allez arpenter les bancs de la faculté de médecine pendant de longues années. Après avoir franchi avec brio les six premières années du tronc commun, il sera temps pour vous de vous orienter vers une spécialisation en chirurgie générale, soit cinq années supplémentaires auxquelles vous ajouterez deux années de surspécialisation en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie. Il faut savoir que la stomatologie est, en effet, une branche particulière de la chirurgie maxillo-faciale. A l'issue de sa formation, le médecin se voit remettre un diplôme en chirurgie maxillo-faciale et stomatologie lui permettant d'être qualifié en stomatologie par l'Ordre des médecins. En tout, il vous faudra près de treize ans pour devenir un véritable stomatologue.

Situation du métier / contexte pour devenir Stomatologue

Etant donné la difficulté du cursus permettant d'accéder à ce poste, le métier de stomatologue reste relativement ouvert. Même si les places au sein des centres hospitaliers publics restent limitées, il existe d'autres opportunités d'emplois pour ces praticiens hautement spécialisés, à l'image des cliniques privées, des centres de soins, du service santé des armées, des centres mutualistes ou des cabinets médicaux. Les stomatologues qui exercent en libéral doivent toutefois pratiquer leurs interventions chirurgicales au sein d'une structure adaptée à laquelle ils seront rattachés. Mais l'installation d'un cabinet privé requiert un investissement financier lourd qui peut s'avérer délicat à faire en début de carrière.


Secteurs associés au métier : Santé, médical,
Matières associées au métier : Sciences de la vie et de la terre (SVT), Sciences et techniques sanitaires et sociales,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...