En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Surveillant pénitentiaire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Surveillant pénitentiaire

Fonctionnaire de l'État, le surveillant pénitentiaire assure le maintien de l'ordre dans une prison. Il encadre et accompagne les détenus tout au long de la journée. Dans l'imaginaire collectif, le surveillant de l'administration pénitentiaire est le gardien de prison, ou parfois même le maton qui impose sa loi aux détenus d'une prison. Derrière cette image rugueuse se trouve un professionnel chargé de garantir la sécurité des citoyens, ainsi que celle des détenus.
Comment devenir Surveillant pénitentiaire ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Surveillant pénitentiaire

De jour comme de nuit, le gardien de prison veille sur les personnes condamnées à une peine de prison. Il fait en sorte de préserver le calme au sein de l'établissement pénitentiaire, mais assure également des missions diverses allant du portage de repas à l'inspection des cellules.
Rôle du surveillant pénitentiaire
Le surveillant de prison doit accomplir plusieurs tâches :
• veiller à la sécurité du personnel et des détenus ;
• passer dans les couloirs ;
• procéder à l'ouverture et à la fermeture des portes ;
• donner le repas aux détenus ;
• maintenir le calme pendant les activités extérieures ;
• inspecter les cellules ;
• vérifier l'état des barreaux ;
• apaiser les tensions ;
• écouter les requêtes des détenus ;
• accompagner les détenus dans leurs démarches administratives ;
• conseiller les détenus sur les activités ;
• assurer le transport des détenus ;
• animer des activités sportives ou culturelles.

Fiche Métier : comment devenir Surveillant pénitentiaire
Le Parisien / Fleury Merogis

Synonymes du Métier

  • Gardien de prison, Surveillant de l'administration pénitentiaire

Devenir Surveillant pénitentiaire : Qualités requises

Le métier de surveillant pénitentiaire requiert du sang-froid. Les tensions sont nombreuses en prison. Elles peuvent opposer des détenus entre eux, ou bien le personnel de prison et une personne emprisonnée. Du fait de la violence des personnes détenues, ces tensions peuvent rapidement dégénérer. Le gardien de prison doit faire preuve de sérénité et de psychologie pour désamorcer les conflits naissants.
Un surveillant pénitentiaire doit dégager une certaine autorité. Faire respecter le règlement en prison n'est pas toujours chose aisée. Il est donc indispensable de ne pas répondre aux provocations mais d'afficher une maîtrise de soi impeccable et de ramener le calme en exerçant une autorité ferme. Rester humble est aussi préférable pour ne pas envenimer les situations.
Devenir surveillant pénitentiaire n'est pas ouvert à tout le monde. Certaines capacités sont obligatoires. Un sexagénaire ou quelqu'un en mauvaise santé ne possédera pas les ressources physiques nécessaires. Il faut également avoir une bonne vue et une taille minimum. Pour s'inscrire au concours de surveillant pénitentiaire, une bonne santé mentale est indispensable. Côté physique, il est fortement recommandé de faire du sport pour entretenir sa forme.

Surveillant pénitentiaire : carrière / possibilité d’évolution :

Un surveillant pénitentiaire peut évoluer dans sa carrière professionnelle de plusieurs façons. Tout d'abord, il a la possibilité de se spécialiser. Aussi, il peut devenir moniteur de sport et animer des activités au sein d'un établissement. Il peut surveiller les secteurs médicalisés, se charger spécifiquement du transport des détenus. Il peut enfin mener des actions visant à faciliter la réintégration des prisonniers dans la société par l'apprentissage de la lecture par exemple.
Le gardien de prison bénéficie d'un nouveau statut qui offre de meilleures capacités d'évolution. Après avoir travaillé pendant cinq ans, il peut acquérir le grade de surveillant brigadier. Pour accéder à des postes de commandement comme lieutenant ou capitaine, il faut passer un concours. D'autres conditions doivent être remplies : 38 ans minimum, quinze ans de service, cinq ans à un poste d'encadrement.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Surveillant pénitentiaire : formation nécessaire

C'est sur concours administratif que le surveillant pénitentiaire est recruté. Pour s'inscrire, le candidat doit avoir 19 ans minimum. Il doit en outre disposer d'un casier judiciaire vierge, posséder la nationalité française et avoir obtenu soit le DNB (diplôme national du brevet), soit un autre diplôme de niveau CAP. Si le candidat réussit le concours, il intègre l'ENAP (École nationale de l'administration pénitentiaire) pour une formation professionnelle de huit mois. Sont dispensés pendant cette période des matières théoriques telles que le droit pénitentiaire mais aussi des enseignements plus pratiques : techniques d'intervention, gestion du stress, connaissance des populations prises en charge. Des stages en prison complètent cette formation.

Situation du métier / contexte pour devenir Surveillant pénitentiaire

Il n'est ici pas question de marché de l'emploi. C'est le ministère de la Justice qui détermine le nombre de postes à pourvoir chaque année. À titre d'exemple, en 2010, seules 1 467 places étaient vacantes alors que plus de 16 000 candidats se sont présentés au concours. Il n'est donc pas évident d'intégrer le poste de surveillant pénitentiaire.
Il faut également savoir que le budget alloué à l'administration pénitentiaire n'est pas toujours suffisant et que les prisons françaises ont tendance à se délabrer. Il faut être préparé à travailler dans ces conditions. Les horaires de travail sont aussi à prendre en considération. Il faut surveiller les prisonniers jour et nuit. Les gardiens de prison enchaînent donc des horaires décalés : matin, après-midi ou nuit.
S'agissant d'un emploi de fonctionnaire, cette profession n'est accessible qu'avec un concours de catégorie C. Avec quelques années d'expérience, le surveillant de l'administration pénitentiaire peut évoluer vers un poste à responsabilité (premier surveillant, major). Il peut aussi s'orienter vers un poste de commandement (commandant, capitaine), ou évoluer vers un métier de soutien (moniteur de sport...).


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité, Droit, justice,
Matières associées au métier : Droit, Éducation physique et sportive, Sciences sociales et politiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...