En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Matériaux,... > Technicien chimiste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Technicien chimiste

Le technicien chimiste réalise des expériences et des analyses auprès d'un ingénieur ou d'un biochimiste et consigne les résultats avec précision. Il peut travailler dans l'agroalimentaire, les cosmétiques, la métallurgie ou encore l'automobile.
Comment devenir Technicien chimiste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Technicien chimiste

Il existe quatre types de techniciens chimistes, en fonction de leur environnement de travail :
• En laboratoire de contrôle, le technicien chimiste réalise des analyses sur des échantillons issus d'un laboratoire de fabrication. Il suit un protocole précis qui lui permet de s'assurer que la qualité et de la conformité du produit. Il interprète les résultats et en tire un compte-rendu qu'il aura écrit sous la responsabilité d'un ingénieur.
• En laboratoire de fabrication, le technicien s'assure de la fabrication d'un produit en préparant les composants, les dosages ainsi que tout le matériel nécessaire à cette fabrication. Il recueille les résultats issus de l'expérience et procède à une analyse de la molécule obtenue. Cette production à petite échelle n'existe que dans certains secteurs qui requièrent la fabrication de produits complexes à forte valeur ajoutée.
• En laboratoire de recherche et de développement, le technicien chimiste va participer à la recherche d'amélioration ou de produits innovants pour un usage déjà existant. Son travail de préparation, d'assistance et de rédaction de compte-rendu reste le même, à la différence qu'en recherche et développement, les essais peuvent se répéter pendant plusieurs semaines voire des années avant de parvenir au résultat escompté.
• En atelier de production, le travail du technicien chimiste s'avère assez différent : le procédé étant déjà en place, il s'agit plutôt de s'assurer du bon déroulement de la fabrication à grande échelle. Le fonctionnement et le réglage des machines sont à sa charge, tout comme leur maintenance et l'installation de nouveau matériel.

Fiche Métier : comment devenir Technicien chimiste

Devenir Technicien chimiste : Qualités requises

Le technicien chimiste doit se montrer très méthodique et méticuleux dans sa manipulation des produits et du matériel. Il est le garant du bon fonctionnement technique du procédé, et la moindre anomalie peut fausser tous les résultats. Un esprit logique lui permettra de ne rien laisser au hasard et de rédiger des comptes-rendus précis et cohérents. Sa capacité à suivre des protocoles très détaillés ne doit pas l'empêcher d'être intuitif et autonome. Il doit aimer la manipulation de composants chimiques.

Technicien chimiste : carrière / possibilité d’évolution :

Un technicien chimiste peut envisager de devenir chef d'équipe, responsable d'atelier ou responsable qualité. Toutefois, une formation complémentaire sera nécessaire pour passer au statut d'ingénieur cadre.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Technicien chimiste : formation nécessaire

Après un bac S ou STL (spécialité chimie ou physique de laboratoire), il est conseillé de passer un BTS chimiste ou contrôle industriel et régulation automatique ou un DUT génie chimique, qui proposent des cursus en alternance, très intéressants du point de vue de l'insertion professionnelle. Ces formations peuvent être complétées par une licence professionnelle des industries chimiques qui s'effectue en un an. Il faudra alors choisir un secteur d'activité dans lequel se spécialiser.

Situation du métier / contexte pour devenir Technicien chimiste

L'industrie chimique française est florissante et représente un très grand bassin d'emploi (10 000 à 15 000 embauches par an), surtout pour les jeunes (60 % des recrutements). Il est également possible de travailler dans les universités et les centres de recherches. L'un des secteurs les plus dynamiques reste l'industrie pharmaceutique, qui a investi énormément de moyens dans la modernisation et la sécurisation de sa production, afin d'améliorer son image auprès de l'opinion publique.


Secteurs associés au métier : Matériaux, Transformations,
Matières associées au métier : Techniques de laboratoire,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...