En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Technicien d'art

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Technicien d'art

Le technicien d'art participe à l'enrichissement et à l'entretien du patrimoine culturel en reproduisant ou restaurant des oeuvres d'art anciennes. Il travaille le plus souvent pour un musée, une bibliothèque ou un monument historique. Son travail oscille entre tradition et innovation.
Comment devenir Technicien d'art ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Technicien d'art

Le technicien d'art travaille en général dans un atelier. Il gère la chaîne de production de l'oeuvre depuis sa conception jusqu'à sa finalisation :
• avec le commanditaire, il définit les conditions de reproduction de l'oeuvre et le protocole de réalisation.
• Il reproduit ou restaure l'oeuvre en employant des techniques traditionnelles ou modernes.
• Pour contourner une difficulté technique, il peut être amené à concevoir un nouveau procédé de fabrication.
• Parfois, il participe à la conception de la scénographie des expositions.
• À des fins pédagogiques, documentaires ou techniques, il constitue un dossier présentant le processus de réalisation, appuyé notamment par des documents photographiques.
• Il peut être amené à transmettre ses savoir-faire.

Fiche Métier : comment devenir Technicien d'art
CC-BY-SA-3.0 Jean-Pol Grandmont

Devenir Technicien d'art : Qualités requises

Le métier de technicien d'art s'adresse à des passionnés. Il est principalement manuel et nécessite une grande diversité de savoir-faire complexes. Dextérité et minutie sont nécessaires pour apprendre à maîtriser une ou plusieurs techniques spécifiques (dorure, reliure, ébénisterie, vitraux, céramique...). La patience est aussi une qualité essentielle de ce métier : elle permet de travailler pendant des mois sur un même projet, et de prendre son temps pour manipuler et restaurer des objets d'art parfois fragiles. Il faut avoir le goût de la perfection. Enfin, il faut aussi être curieux, s'intéresser aux nouvelles technologies, et faire preuve d'inventivité pour trouver le moyen de reproduire une technique ancienne.

Technicien d'art : carrière / possibilité d’évolution :

Après une formation spécifique dans le domaine de la restauration d'art, vous commencerez à travailler auprès d'une bibliothèque, d'un musée ou des archives nationales, en tant que technicien de classe normale. En acquérant de l'expérience, vous pourrez grimper les échelons et passer technicien de classe supérieure, puis technicien de classe exceptionnelle.
Par ailleurs, l'Institut national de métiers d'art organise chaque année de nombreux prix, concours et titres (maître d'art, entreprise du patrimoine vivant, espoirs de la création...) aussi bien pour les jeunes en formation que pour les professionnels à différentes étapes de leur carrière. L'occasion de se distinguer et d'obtenir une réelle reconnaissance de son travail.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1400 €

Devenir Technicien d'art : formation nécessaire

Les formations dépendent du champ d'exercice. Elles s'étendent du CAP à bac+4. Dès le lycée, vous pouvez passer un CAP suivi d'un BMA (brevet des métiers d'art) dans un domaine particulier (dorure et reliure, armurerie, bijou, dentelle, céramique...). Autre possibilité : après le baccalauréat, vous pouvez préparer, en deux ans, unDMA (diplôme des métiers d'art) formant à une technique spécifique (bijouterie, horlogerie, arts textiles, céramique, arts graphiques...). Enfin, le ministère de la Culture et de la Communication propose un concours de technicien d'art (concours de catégorie B), qui garantit aux reçus des postes de fonctionnaires.

Situation du métier / contexte pour devenir Technicien d'art

Les places au concours de technicien d'art sont peu nombreuses, le nombre de postes dans la fonction publique étant lui-même limité. En effet, les métiers d'art reposent sur une économie fragile. Néanmoins, les passionnés trouvent souvent à exercer leur talent, ou une activité proche, dans les ateliers de petites entreprises.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier : Arts plastiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...