En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Technicien de police technique et scientifique

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Technicien de police technique et scientifique

La profession de technicien de police technique et scientifique a été popularisée par les séries télévisées. Mais ce métier est bien différent de l'image qu'en donnent les studios hollywoodiens. Le technicien de police scientifique répartit son travail entre les scènes de crime et le laboratoire. Selon sa spécialité, il travaille sur la balistique, les empreintes génétiques, les incendies, la sérologie...
Comment devenir Technicien de police technique et scientifique ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Technicien de police technique et scientifique

Le technicien de police scientifique est rattaché à un commissariat, une gendarmerie, une préfecture, les douanes et un service de police à l'étranger. Son travail consiste à trouver les preuves qui permettront de faire avancer une enquête. Pour cela :
• il relève les traces et les indices sur des scènes d'infraction, de meurtre, d'incendie... ;
• de retour au laboratoire, il analyse les prélèvements, compare les traces et les empreintes digitales ;
• le métier comporte également une grande part administrative : il faut rédiger des rapports, établir des plans, créer des albums photographiques ;
• il range les archives, alimente le fichier automatisé des empreintes digitales et le fichier national automatisé des empreintes génétiques ;
• il peut être amené à former d'autres policiers aux techniques simples de la police scientifique.
Enfin, le technicien de police scientifique continue à se former tout au long de sa carrière, en raison de l'évolution rapide et constante de ses outils de travail.

Fiche Métier : comment devenir Technicien de police technique et scientifique
CC BY 2.0 tangi bertin

Devenir Technicien de police technique et scientifique : Qualités requises

On peut être confronté à des affaires très violentes dans ce métier : le technicien de police scientifique doit pouvoir garder la tête froide, et avoir le coeur bien accroché. Il côtoie régulièrement des cadavres, peut être amené à assister à une autopsie, se rend sur des scènes de crimes parfois insalubres ou malodorantes, en raison des odeurs de décomposition.
Il faut également être disponible : lorsque vous êtes d'astreinte, vous serez amené à travailler le week-end et les jours fériés. Vous pouvez également être dérangé au milieu de la nuit.
Il faut enfin être observateur et rigoureux. Curiosité, sens de l'organisation et de la méthode, patience sont des qualités nécessaires pour faire avancer une enquête. Le technicien de police scientifique doit enfin avoir le sens du travail en équipe, car il n'est qu'un maillon dans la longue chaîne qui va de la découverte d'une scène de crime à l'appréhension du suspect.

Technicien de police technique et scientifique : carrière / possibilité d’évolution :

Vous débuterez dans le métier en tant qu'agent spécialisé de police technique et scientifique (ASPTS). Après quatre années d'expérience, il est possible de préparer un concours pour devenir technicien de police scientifique. Si vous êtes reçu, vous serez technicien principal, puis vous deviendrez technicien en chef par promotion interne. Vous encadrerez alors d'autres techniciens ainsi que des agents spécialisés de la police technique et scientifique chargés des tâches d'exécution.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Technicien de police technique et scientifique : formation nécessaire

Au niveau bac+2, vous pouvez préparer un des concours de technicien de police de recherche scientifique et technique. Il en existe dans de nombreuses spécialités : biologie, chimie, électronique, informatique, physique, balistique, documents-écritures manuscrites, identité judiciaire, qualité, hygiène et sécurité, mesures physiques et photographie. Les candidats reçus effectuent ensuite un stage avant d'être titularisés.
Il est également possible de suivre une formation dans le domaine de la chimie, puis de se spécialiser en criminalistique.

Situation du métier / contexte pour devenir Technicien de police technique et scientifique

Le nombre de places aux concours de recrutement est déterminé en fonction des besoins. Aussi les candidats reçus sont-ils certains de trouver du travail.


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité, Chimie, pharmacie, Droit, justice, Fonction publique,
Matières associées au métier : Biologie et physiopathologie humaines, Physique-chimie, Techniques de laboratoire,


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...