En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Electronique,... > Technicien en métrologie

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Technicien en métrologie

Le technicien en métrologie est un technicien du contrôle qualité. Il intervient dans de très nombreux secteurs où il étalonne et vérifie la mesure des pièces produites quelles qu'elles soient.
Comment devenir Technicien en métrologie ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Technicien en métrologie

Le technicien métrologue est un homme de précision. De son travail dépend en partie la production d'une entreprise, qu'il s'agisse d'automobile, de mécanique, d'électronique ou encore d'aéronautique.
Rôle du technicien en métrologie
• Installer et vérifier les appareils de mesure au sein d'une entreprise, par rapport à  l'appareil lui-même ou aux normes en vigueur.
• Etre capable de concevoir des appareils spécifiques adaptés aux besoins du client.
• S'assurer que tous les appareils de l'entreprise respectent bien les mêmes normes.
• Vérifier que les mesures effectuées correspondent bien à  la demande et qu'elles sont correctement effectuées. Réparer en cas d'erreur.
• Former le personnel de l'entreprise à  l'utilisation des appareils.
• Selon les cas, effectuer de la métrologie tridimensionnelle en utilisant des logiciels spécifiques.

Fiche Métier : comment devenir Technicien en métrologie
CC BY-SA 3.0 Cjp24

Synonymes du Métier

  • métrologue

Devenir Technicien en métrologie : Qualités requises

La précision est évidemment la première qualité d'un technicien en métrologie. Rigueur et précision sont indispensables pour mesurer les pièces, calibrer correctement les appareils et ensuite rédiger les rapports. Il maîtrise parfaitement les instruments et les techniques de mesure.
Le technicien métrologue travaille souvent seul devant la machine. Il doit donc être autonome et réactif, surtout lorsqu'il est confronté à une panne.
Sa curiosité et ses connaissances techniques lui permettent de trouver les causes des dysfonctionnements. Pour exercer correctement son métier, le technicien en métrologie se tient informé des normes techniques et environnementales afin de les respecter.
Les machines de ses clients peuvent être installées au­delà des frontières françaises. En plus d'être mobile, le technicien métrologue doit de préférence maîtriser la langue anglaise pour communiquer avec des clients étrangers.

Technicien en métrologie : carrière / possibilité d’évolution :

De nombreuses entreprises font appel à des techniciens en métrologie et recherchent des candidats de plus en plus qualifiés. La sélection se fait non seulement sur les stages effectués mais également sur le diplôme qui, dans certains secteurs d'activité, peut atteindre bac + 4.
Une fois embauché dans une entreprise ou une société de services (SSII), le technicien en métrologie peut, avec l'expérience, devenir contrôleur spécialiste puis expert.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Technicien en métrologie : formation nécessaire

Même si le métier de technicien métrologue peut être accessible avec un CAP et un diplôme de CQP Technicien de la qualité, la formation la plus recherchée est à  bac +2 après des études scientifiques (physique, mathématiques et chimie essentiellement).
• DUT en mesures physiques ou BTS techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire,
• Licence pro gestion de la production industrielle ou électricité et électronique spécialisée
Il existe également deux certifications (CQPM) et un titre professionnel qui peuvent être obtenus dans le cadre de la formation continue ou d'une VAE.

Situation du métier / contexte pour devenir Technicien en métrologie

Les techniciens supérieurs sont très recherchés car très qualifiés. L'aéronautique et l'automobile sont les secteurs qui recrutent le plus dès le DUT ou le BTS, mais sont souvent tributaires des commandes. Une bonne maîtrise de la langue anglaise peut faire la différence auprès des recruteurs de certaines grandes entreprises dont le marché est européen ou mondial. Comme dans tous les métiers techniques, des stages de qualité sont également très appréciés.


Secteurs associés au métier : Electronique, Electrotechnique,
Matières associées au métier : mathématiques, Informatique et sciences du numérique, Sciences de l'ingénieur,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...