En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Terminologue

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Terminologue

Le terminologue est un spécialiste de la langue française. Cet érudit, souvent spécialisé dans un domaine en particulier, se tient au courant des évolutions du langage et cherche les traductions françaises les mieux adaptées. Il est le témoin que la langue française est bien vivante.
Comment devenir Terminologue ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Terminologue

A mi-­chemin entre la traduction scientifique, littéraire et technique, le terminologue met ses compétences au service du langage. Son travail est complémentaire de celui du lexicologue qui s'occupe des mots communs comme ceux qui se trouvent dans un dictionnaire.
Rôle du terminologue
Si la profession est souvent méconnue du grand public, le rôle du terminologue est essentiel à  l'évolution de la langue française et à  son enrichissement. Il intervient à  plusieurs niveaux:
• Le terminologue est un inventeur. Il doit trouver la traduction la plus juste de mots étrangers (le plus souvent anglais) qui petit à  petit font partie du quotidien des Franà§ais.
• Il doit être informé des évolutions sociologiques, culturelles et technologiques de la langue qu'il étudie.
• Le terminologue est un expert dans son domaine, qu'il s'agisse d'aéronautique, d'informatique ou encore de chimie. Le secteur d'activité dans lequel il travaille utilise un vocabulaire spécifique qu'il doit être capable de comprendre et de traduire.
• Pour effectuer correctement son travail, le terminologue connaît et maîtrise souvent plusieurs langues. Il doit également être capable d'utiliser en mode expert des logiciels de traitement de textes et de traduction.
• Afin d'être toujours au courant des nouveautés, le terminologue est amené à  assister à  des colloques et des conférences dans divers endroits, y compris à  l'étranger.

Fiche Métier : comment devenir Terminologue
CC BY 2.0 Muffet

Synonymes du Métier

  • traducteur

Devenir Terminologue : Qualités requises

Le terminologue possède de très bonnes connaissances linguistiques, dans sa langue natale comme dans celles sur lesquelles il travaille. Sa curiosité le pousse à se tenir informé et à avoir l'esprit ouvert dans le secteur où il travaille. Son travail ne se limite pas à des recherches en bibliothèques mais également sur internet ou à l'étranger.
Souvent chercheur, il est donc capable de rédiger et de publier des rapports sur ses recherches. S'il enseigne à l'université, le terminologue est aussi un bon pédagogue. Lorsqu'il participe à des colloques, il doit également pouvoir transmettre le résultat de ses recherches de façon claire, et dans plusieurs langues si besoin.
Méticuleux, organisé et rigoureux tout en restant à l'écoute des évolutions sont des qualités indispensables aux terminologues.

Terminologue : carrière / possibilité d’évolution :

Être recruté comme terminologue est assez simple car peu d'étudiants choisissent cette voie alors que les débouchés restent nombreux. Certains terminologues travaillent à leur propre compte ou pour des entreprises mais la majorité exerce à l'université, dans le secteur de la recherche et enseignent en parallèle. Après plusieurs années d'expérience, un terminologue peut diriger sa propre unité d'étude et encadrer une équipe. Cette évolution est également possible au sein de grosses entreprises.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1800 €

Devenir Terminologue : formation nécessaire

Il existe plusieurs formations pour devenir terminologue mais toutes nécessitent de longues études en langue d'au minimum bac + 4/5 :
• L'université propose différents masters (linguistique, langues étrangères appliquées spécialité lexicologie et terminologie multilingue ), qui peuvent être complétés par un doctorat de chercheur en lexicologie, terminologie et terminographie.
• Certaines écoles comme l'ESIT (Ecole Supérieure d'Interprètes et de Traducteurs) proposent également une formation initiale en traduction.

Situation du métier / contexte pour devenir Terminologue

Les domaines d'activités techniques tels que l'informatique, l'industrie pharmaceutique ou l'aéronautique recrutent régulièrement des terminologues pour leurs compétences de traduction. Même si les candidats sont peu nombreux, les recruteurs examinent à la loupe les compétences et les stages effectués par les candidats.
À l'université, le terminologueest souvent recruté par son enseignant de tutelle. Publier des articles spécialisés relatifs à son activité est indispensable pour être reconnu dans le secteur de la recherche.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art, Enseignement,
Matières associées au métier : Langues vivantes, Français / Littérature,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...