En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Tireur d'élite

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Tireur d'élite

Passionné de tir, vous avez le goût de la haute précision ? Devenez tireur d'élite au sein de l'armée de terre ou de la police nationale. En plus de neutraliser des cibles longue distance, vous remplirez également des missions de renseignement et d'observation.

Comment devenir Tireur d'élite ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Tireur d'élite

Le métier de tireur d'élite ne se limite pas seulement au simple fait d'appuyer sur la gâchette d'un FRF2 et de PGM pour neutraliser des cibles longue distance. En devenant tireur d'élite, vous devrez également remplir les missions suivantes :
• maîtriser parfaitement les instruments du tir à longue distance : arme, munitions, lunette de visée, bipied, télémètre, anémomètre, nanomètre...,
• suivre des entraînements de tir réguliers,
• se mettre en situation dans des conditions de tir variées,
• se forger un carnet de tir et une table de références personnelles,
• acquérir un parfait contrôle des réglages de son arme et de sa lunette,
• savoir évaluer les différents paramètres extérieurs : force du vent, température, pression atmosphérique, humidité, hygrométrie, distance avec la cible, positionnement du soleil...,
• écouter les instructions données par le chef de pièce et la hiérarchie,
• rectifier les réglages de l'arme en cas de changements des conditions de tir,
• effectuer des missions d'observation,
• appliquer différentes techniques de camouflage afin de se fondre dans l'environnement et ne pas être repéré,
• donner des informations à ses supérieurs hiérarchiques,
• atteindre une cible jusqu'à plus de 1 800 mètres,
• changer d'emplacement après chaque tir.

Fiche Métier : comment devenir Tireur d'élite
Des tireurs d'élite sur la tour de contrôle de l'aéroport d'Ajaccio lors de l'arrivée d'une personnalité - Crédit photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • snipper, tireur haute précision,

Devenir Tireur d'élite : Qualités requises

La vie de tireur délite n'est pas de tout repos. Si vous souhaitez embrasser une carrière de sniper, sachez que vous allez devoir vous armer d'une extrême patience car, avant de tirer et de remplir votre mission, vous serez susceptible de rester en mode observation pendant de très longues heures. Pour tenir le coup, un entraînement physique de haut niveau est indispensable. Votre condition physique doit être irréprochable car, en mission, vous allez rester en position statique très longtemps pour fixer votre cible. Bien entendu, votre acuité visuelle doit être parfaite. Vous devrez faire preuve d'une grande capacité de concentration mais également d'un sens aigu de l'analyse pour récolter le plus d'informations et de renseignements possibles sur la situation, de manière à les transmettre clairement à votre hiérarchie. Le métier de tireur d'élite est particulièrement stressant et dangereux. Dans les zones de guerre, votre vie même est susceptible d'être mise en jeu à la moindre erreur. De vous, dépendront aussi la réussite d'une mission et la survie des soldats sur le terrain. Vous devez avoir le sens du devoir et des responsabilités chevillé au corps. Réactivité, sang froid et efficacité doivent être vos maîtres mots.

Tireur d'élite : carrière / possibilité d’évolution :

En règle générale, un tireur d'élite commence sa carrière en tant que tireur de précision au sein d'une unité d'infanterie de l'Armée de terre. Après plusieurs années d'expérience sur le terrain, il peut espérer être promu au poste de tireur d'élite qui constitue, en quelque sorte, une consécration pour un sniper. Si vous parvenez à ce niveau d'excellence, vous disposerez alors d'une totale autonomie que ne possèdent pas les tireurs de précision. Cela signifie qu'en mission, vous serez amené à gérer votre propre survie en emportant votre nourriture, vos vêtements, vos munitions. Tout cela augmentera considérablement le poids de votre sac. Il faut également savoir qu'un tireur d'élite travaille généralement en binôme avec un observateur que l'on appelle le chef de pièce. Bien souvent, ce dernier est un ancien tireur d'élite. Si son rôle principal est de donner les corrections de tir au sniper, il peut toutefois le remplacer lorsque la mission d'observation dure plusieurs heures.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1500 €

Devenir Tireur d'élite : formation nécessaire

La formation des tireurs d'élite dépend essentiellement de l'unité d'élite à laquelle ils appartiennent. Ainsi, les tireurs d'élite de la Police nationale sont formés au Centre national de tir (CNT) de Montlignon par des animateurs en Activités physiques et professionnelles (APP) de la Direction des ressources et des compétences de la police nationale (DRCPN). Les snipers des Pelotons d'intervention de la gendarmerie (PI2G), des Pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) et des Pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG) reçoivent une formation auprès de tireurs d'élite du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIPN). Les autres unités d'élite sont, quant à elles, formées au sein du Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier.

Situation du métier / contexte pour devenir Tireur d'élite

Outre l'armée de terre et ses unités d'infanterie, les tireurs d'élite peuvent également travailler au sein du GIGN, de l'unité d'élite de la Police nationale (RAID), du Service de protection des hautes personnalités (SPHP), de la Brigade de recherche et d'intervention - Brigade anti-commando (BRI-BAC) de la préfecture de police, de la Garde républicaine et de la Gendarmerie des transports aériens (GTA), des Pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG), des Pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG) ou encore du Groupe de sécurité du président de la République (GSPR). Malgré les différentes unités d'élite au sein desquelles les tireurs d'élite peuvent intervenir, le métier reste néanmoins réservé aux agents les plus performants. Les places sont chères et la concurrence fait rage.


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité,
Matières associées au métier : Éducation physique et sportive,


VIDEO. Les deux premières femmes tireurs d'élite du RAID



Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...