En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Santé, médical > Toiletteur d'animaux

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Toiletteur d'animaux

Les animaux aussi ont besoin d’aller régulièrement chez le coiffeur ! Le toiletteur canin shampouine et taille leur fourrure. Cet entretien régulier est motivé par des raisons esthétiques, mais il est aussi nécessaire pour le confort et la santé des bêtes.

Comment devenir Toiletteur d'animaux ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Toiletteur d'animaux

Le toiletteur travaille dans un salon, le plus souvent en tant que travailleur indépendant. Il peut aussi être employé comme salarié dans une grande chaîne d’animalerie.
• Il accueille le client et son animal, s’informe de la santé du pelage de l’animal (démangeaisons, perte conséquente de poils...).
• Il installe l’animal sur la table de travail et observe son pelage, vérifie qu’il n’a pas de puces ou d’infections (les chiens ont souvent des petites plaies, parfois infectées, cachées par leur fourrure). Le toiletteur canin n’est pas habilité à pratiquer des soins médicaux, mais il peut informer le maître s’il remarque une blessure ou une irritation de la peau, et éventuellement reporter le soin à plus tard.
• Le toiletteur commence par brosser le pelage de l’animal pour démêler les nœuds.
• Avec un shampoing adapté, il lave puis rince la fourrure.
• Il sèche l’animal et le brosse à nouveau.
• Il coupe ensuite sa fourrure, à l’aide d’une tondeuse ou de ciseaux. Il doit pour cela connaitre la morphologie des différentes races de chien. Il peut simplement raccourcir uniformément le pelage de l’animal, ou laisser de longs poils sur certaines parties du corps (le bas des pattes par exemple) dans un but esthétique. Dans ce dernier cas, il doit connaitre et respecter les normes établies par les concours.
• Le toiletteur animalier pratique d’autres soins : nettoyage et épilation de l’intérieur des oreilles, taille des ongles ou griffes.
• À l’issue de la séance, il prodigue au maître des conseils pour entretenir la fourrure de son chien. Il peut aussi lui proposer d’acheter des produits ou accessoires d’entretien.
• S’il est installé à son compte, le toiletteur devra aussi tenir sa comptabilité, effectuer les démarches administratives nécessaires, gérer ses stocks et passer des commandes.
Le métier nécessite le port de gants d’hygiène.

Fiche Métier : comment devenir Toiletteur d'animaux
CC BY-SA 2.0

Synonymes du Métier

  • toiletteur pour chien, toiletteur pour chat

Devenir Toiletteur d'animaux : Qualités requises

Le toiletteur doit bien évidemment aimer les bêtes : ne pas être effrayé par certaines races de gros chiens, et ne pas être allergique. Il faut par ailleurs faire preuve de qualités humaines pour bien accueillir les visiteurs et fidéliser sa clientèle. Il doit surtout savoir manipuler les animaux, les mettre en confiance et les dresser. Une certaine force physique est nécessaire car il est souvent debout et il doit être capable de maintenir immobile un gros chien ou une bête un peu remuante pendant le passage de la tondeuse.

Toiletteur d'animaux : carrière / possibilité d’évolution :

Muni d’un CAP de toiletteur canin, vous pouvez postuler auprès des animaleries pour des postes de salariés. Malheureusement les places sont peu nombreuses. Avec de l’expérience, mais surtout des fonds, vous pourrez ouvrir votre propre salon ou reprendre une activité déjà existante. Il suffit pour cela de s’inscrire au répertoire des métiers. Comptez plusieurs milliers d’euros pour le gros matériel (table de toilettage, séchoirs et baignoires), auxquels il faut encore ajouter les frais d’achat ou de location des locaux, les commandes de produits... Sachez aussi que le taux d’abandons dans ce type d’entreprise est important. La cause en est le plus souvent le choix d’un mauvais emplacement.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1450 €

Devenir Toiletteur d'animaux : formation nécessaire

Aucun diplôme n'est exigé pour exercer le métier de toiletteur canin. Il existe cependant un CAP dans ce domaine, utile pour se former, mais aussi attirer et rassurer la clientèle. La formation dure deux ans (ou un an dans le cadre de la formation continue), et est accessible dès la troisième.

Situation du métier / contexte pour devenir Toiletteur d'animaux

Une séance de toilettage est longue et donc peu rentable financièrement. Le toiletteur doit donc souvent diversifier ses activités. Il peut vendre des produits pour les animaux (soins, accessoires, alimentation...). Il peut aussi élever et revendre des chiots de race. Des services de toilettage à domicile font également leur apparition. Par ailleurs, le nombre d’animaux de compagnie augmente, et 75 % des chiens sont régulièrement amenés en salon pour un toilettage. Les concours se développent eux aussi (voyez, par exemple, la Coupe de France et d’Europe de Toilettage et d’Esthétique Canine). Aussi les besoins en soins pour nos amis à quatre pattes devraient aller en grandissant.
Sachez enfin que le métier reste encore aujourd’hui majoritairement féminin.


Secteurs associés au métier : Santé, médical, Social, Services à la personne,
Matières associées au métier : Ecologie, Agronomie, Sciences de la vie et de la terre (SVT),


L'actualité du secteur / métiers liés

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...