En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Audiovisuel,... > Truquiste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Truquiste

Le truquiste, ou monteur truquiste, intervient lors de la conception et surtout en post-production pour transformer les images d'après les indications du metteur en scène.
Comment devenir Truquiste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Truquiste

Le truquiste peut opérer sur n'importe quel type de production audiovisuelle. Il travaille aussi bien dans le monde du spectacle que dans la publicité, le cinéma, l'animation ou les jeux vidéo. Evidemment, ses missions diffèrent légèrement selon le poste occupé mais suivent malgré toutes les mêmes fonctions directrices :
• Lire le story-board.
• Prendre connaissance du projet et anticiper les effets visuels pour chaque scène.
• Proposer des idées sur les effets à réaliser et en discuter avec le metteur en scène/réalisateur/créateur.
• Elaborer des plans (informatiques ou papiers).
• Fabriquer et installer les éléments scéniques nécessaires pour produire les effets (truquiste spectacle).
• Transformer les images en post-production à l'aide de logiciels spécifiques (ombres, imperfections de décor, insertion d'effets visuels, images de synthèse?).

Le métier de truquiste est souvent combiné avec celui de monteur vidéo, chargé d'assembler et de donner un aspect final au produit audiovisuel. Or, il s'agit de deux métiers différents bien qu'il existe de nombreux professionnels qui exécutent les deux fonctions, on parle alors de monteur truquiste.

Fiche Métier : comment devenir Truquiste
CC BY 2.0 jkirkhart35

Synonymes du Métier

  • technicien image

Devenir Truquiste : Qualités requises

Pour faire un bon technicien image, il est essentiel d'être créatif, inventif, imaginatif et d'avoir de réelles compétences artistiques pour être sensible à l'image et aux transformations qu'elle peut nécessiter. Sans conteste bosseur et rigoureux, le truquiste s'adapte facilement aux conditions de travail difficiles et aux délais sérés inhérents au métier. Sa polyvalence et son côté touche-à-tout ne l'empêchent pas d'avoir un fort sens du détail et d'être très précis dans ses réalisations. A sa sensibilité artistique s'ajoutent de sérieuses compétences techniques et une maîtrise des outils informatiques et des logiciels spécialisés pour traiter l'image et le son. En outre, le truquiste doit avoir une bonne culture générale et une connaissance du milieu audiovisuel.

Truquiste : carrière / possibilité d’évolution :

Comme de nombreux métiers de l'audiovisuel et des médias, le métier de truquiste est assez bouché et recrute moins qu'il n'y a de candidats. Mais en tant que technicien, le truquiste a des compétences techniques spécifiques que les sociétés de production recherchent encore et toujours, d'autant qu'avec l'augmentation et le perfectionnement des effets numériques dans les productions, les professionnels qualifiés sont une mine d'or. En terme d'évolution, le truquiste peut s'orienter vers des projets plus demandeurs en effets spéciaux ou changer de branche (jeux vidéo, cinéma, spectacle, TV?).

Salaire brut mensuel d'un débutant :

2000 €

Devenir Truquiste : formation nécessaire

L'important pour être technicien truquiste est de posséder un bon bagage de connaissances du monde de l'audiovisuel en général et des compétences techniques et logicielles importantes. Pour cela, il est essentiel de passer par quelques années d'études post-bac et d'accumuler un maximum d'expérience grâce aux périodes de stage. Il est possible d'intégrer d'abord un BTS audiovisuel en deux ans et/ou une formation de truquiste au sein de la FEMIS (Institut de Formation et d'enseignement pour les métiers de l'image et du son), de l'école supérieure Louis Lumière, de l'Institut international de l'image et du son (IIIS), du CFT ou encore de l'INA.

Situation du métier / contexte pour devenir Truquiste

Spécialité de montage née avec la vidéo, le métier de truquiste ne cesse d'évoluer avec l'avancée de l'informatique et des technologies de montage. Seul ou au sein d'une petite équipe, le truquiste travaille directement dans le studio de production avec des horaires irréguliers et des délais parfois très courts. Son statut dépend de la structure qui l'emploie mais le truquiste est plus fréquemment intermittent que salarié.


Secteurs associés au métier : Audiovisuel, Spectacle, Cinéma, Marketing, publicité, Communication,
Matières associées au métier : Cinéma-audiovisuel, Informatique et sciences du numérique,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...