En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Verrier

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Verrier

Les verriers travaillent le verre à chaud, soit à la main, soit au chalumeau. Ils fabriquent le plus souvent de la verrerie scientifique pour des laboratoires. Quelques ouvriers spécialisés réalisent des objets d'art ou de décoration.
Comment devenir Verrier ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Verrier

Les métiers du verre regroupent de nombreux artisanats, qu'il ne faut pas confondre. Le verrier, contrairement au tailleur de cristaux, au vitrailliste ou à l'émailleur, ne travaille pas le verre à froid. Il fait chauffer la matière brute à de très hautes températures pour pouvoir ensuite lui donner la forme voulue. Au sein de la profession deverrier, il existe deux techniques très différentes de travail du verre. La première est la verrerie à la main. C'est la plus rare.
• Le verrier à la main réalise des verres, carafes, vases... mais aussi des bijoux, des objets de décoration ou des flacons de parfum.
• Il travaille pour de grandes maisons réputées, comme Lalique, Saint-Louis ou Baccarat.
• C'est un ouvrier spécialisé.
La seconde technique, beaucoup plus répandue, est la verrerie au chalumeau.
• La grande majorité des verriers au chalumeau réalisent de la verrerie technique : ils travaillent pour des scientifiques (chimistes, biologistes) ou l'industrie électronique.
• Les objets sont créés à la demande, pour les besoins d'une machinerie. C'est un laboratoire ou une usine qui passe la commande.
Les verriers travaillent rarement seuls, ils sont le plus souvent en équipes dans un atelier.

Fiche Métier : comment devenir Verrier
CC BY-SA 3.0 Stef48

Devenir Verrier : Qualités requises

Verrier est un métier manuel, qui nécessite à la fois de l'habileté et de la rapidité (car le verre refroidit vite, et il faut lui donner forme avant). En outre, une mauvaise manipulation peut être dangereuse, le métier comportant des risques de brûlure. Le travail du verre ne demande pas nécessairement une grande force physique. Cependant, il faut être capable de supporter le haut degré de température dans l'atelier. Enfin, le verrier possède un savoir-faire technique, mais aussi une sensibilité artistique.

Verrier : carrière / possibilité d’évolution :

Une fois terminée sa formation (CAP au minimum, mais il est aussi possible de passer un bac pro puis un DMA), le verrier se fait embaucher comme salarié dans un atelier ou dans un laboratoire. Après quelques années d'expérience, il peut devenir chef d'équipe, et participer à la conception de produits, ou tester de nouvelles méthodes de fabrication. Il peut aussi choisir de s'installer à son compte, et devenir artisan.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Verrier : formation nécessaire

Après le collège, vous pouvez passer un CAP arts du verre et du cristal, un CAP techniques du verre, ou un CAP souffleur de verre. La formation dure deux ans. Vous pourrez alors, si vous souhaitez poursuivre vos études, préparer un BMA (brevet des métiers d'art), comme souffleur de verre, ou comme dessinateur en arts appliqués option verrerie cristallerie.
Autre possibilité : passer un bac professionnel artisanat et métiers d'art option verrerie scientifique et technique.
Enfin, après l'obtention du bac professionnel, vous avez la possibilité d'obtenir le DMA (diplôme des métiers d'art) décor du verre option arts du verre et du cristal.

Situation du métier / contexte pour devenir Verrier

Pour les verriers à la main, il faut savoir que le secteur des arts de la table est dépendant de la conjoncture économique, parfois mauvaise. En outre, la verrerie à la main représente moins de 0,05% de la production française. La verrerie industrielle est concentrée essentiellement dans le Nord - Pas-de Calais, la Haute-Normandie, la Picardie et la région Rhône-Alpes. Le secteur est relativement stable (il y a un bon équilibre entre les jeunes formés et le besoin en personnel), même s'il subit la concurrence étrangère, où la main-d'oeuvre est meilleur marché.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier :


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...