En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Agriculture,... > Viticulteur

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Viticulteur

Le viticulteur est un agriculteur de type particulier. Souvent passionné, il dirige un ou plusieurs vignobles. Son travail allie précision, expérience et savoir technique, afin de sélectionner les meilleurs cépages et terroirs qui donneront de grands crus.
Comment devenir Viticulteur ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Viticulteur

Contrairement au vigneron, le viticulteur cultive la vigne et récolte le raisin, mais ne se charge pas de la vinification. Son travail suit le rythme des saisons, et ne connaît pas de temps mort. Au commencement de sa carrière, le viticulteur hérite ou achète un domaine. Il doit alors sélectionner les cépages et le terroir pour donner le meilleur vin. Ensuite, chaque l'année :
• il entretient les vignes au fil des saisons, y compris pendant l'hiver : taille, effeuillage, traite, palissage, coupe des bourgeons... Selon la taille de son exploitation, il travaille seul et effectue lui-même toutes ces opérations, ou emploie des ouvriers.
• Il arrache les anciennes vignes et replante de nouveaux ceps.
• il supervise et participe aux vendanges. Dans le respect des traditions et du terroir, elle se fait encore à la main dans de nombreux vignobles français (en particulier sur les parcelles de culture biologique, mais pas seulement).
• Il calibre, trie et conditionne la récolte.
• Une fois le raisin récolté, il faut le vendre et l'acheminer vers une cave coopérative, un vigneron ou un négociant.

Fiche Métier : comment devenir Viticulteur
CC BY 2.0 Craig Camp

Devenir Viticulteur : Qualités requises

Le viticulteur travaille essentiellement en extérieur, son métier est physique : sans être extrêmement difficile (le métier est loin d'être exclusivement masculin, par exemple), il faut tout de même être de constitution solide et accepter de travailler à un rythme annuel irrégulier, en alternant des périodes de calme avec des périodes de grande activité, en fonction du cycle de la vigne. Des connaissances précises en agronomie sont nécessaires, mais l'expérience du terrain, et la recherche (tester de nouveaux cépages sur un sol donné, par exemple) feront le reste. La viticulture est en effet une science complexe : il suffit que le raisin soit récolté quelques jours trop tôt ou trop tard pour que son acidité nuise à la qualité du vin. Il faut donc être curieux, patient et perfectionniste. Enfin, vous devrez être capable de gérer les coups durs et le stress liés aux conditions climatiques : un été trop long, par exemple, peut ruiner une récolte.

Viticulteur : carrière / possibilité d’évolution :

Beaucoup d'exploitations viticoles sont familiales, la passion du métier se transmettant d'une génération à l'autre. Cependant, la profession est ouverte aux nouveaux venus. À l'issue d'une formation spécifique dans le domaine de la viticulture (CAP, Bac Pro, BTS), vous pourrez être embauché sur une exploitation. D'abord ouvrier viticole, vous pourrez avec le temps devenir chef d'équipe ou chef de culture. En outre, passionnés d'?nologie, bien des viticulteurs décident de monter leur propre domaine, ou de diversifier leurs activités en adjoignant au vignoble une cave et un complexe de vinification.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Viticulteur : formation nécessaire

Dans le domaine de la viticulture, on forme l'ouvrier jusqu'à l'ingénieur. À la fin du collège, vous pouvez préparer un CAP vigne et vin, ou un Bac Pro conduite et gestion de l'exploitation agricole, option vigne et vin. Accessible au niveau Bac+2, le BTS agricole viticulteur-?nologie prépare les futurs exploitants. Vous pouvez enfin préparer un diplôme d'ingénieur avec une spécialisation en viticulture et ?nologie, ou le DNO (Diplôme national d'?nologue).

Situation du métier / contexte pour devenir Viticulteur

Le vin français a longtemps dominé le marché mondial. Cependant, ces dernières années, les vins du Nouveau Monde (issus de vignobles sud-américains, californiens, africains...) séduisent de plus en plus les consommateurs. Malgré tout, la France reste un gros producteur et exportateur de vins, et ses vignobles sont toujours aussi réputés. Par ailleurs, la demande de la clientèle a évolué. On boit moins, mais mieux. L'avenir de la viticulture repose donc sur le travail du terroir, l'obtention d'appellations, ou le passage en agriculture biologique. Enfin, sachez que la profession vieillit, laissant présager de nombreux départs à la retraite dans les années à venir, et donc des postes à pourvoir pour les nouveaux venus sur le marché du travail.


Secteurs associés au métier : Agriculture, agroalimentaire,
Matières associées au métier : Ecologie, Agronomie,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...