En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Culture,... > Vitrailliste

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Vitrailliste

Le vitrailliste est un artisan d'art, qui travaille le verre à froid afin de réaliser ou restaurer des vitraux.
Comment devenir Vitrailliste ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération...

Mission du métier : Vitrailliste

Le vitrailliste crée des modèles originaux selon son inspiration ou à la demande d'un client, ou restaure les vitraux des édifices religieux. Il travaille le plus souvent en atelier, mais il peut aussi être amené à effectuer des réparations directement sur place dans une église.
• Lorsqu'un client passe une commande, il dessine une esquisse et la lui soumet.
• Il réalise une maquette du vitrail sur calque.
• Il découpe les différentes pièces de verre, ou calibres, à l'aide d'un diamant, et les classe par couleur.
• Au pinceau, il ajoute les détails dessinés à la main.
• Il recuit les morceaux de verre et les ajuste à l'aide d'un petit marteau ou d'une pince plate. Il lime les arêtes.
• Il les assemble autour de baguettes de plomb et soude les intersections à l'étain : c'est le sertissage.
• C'est lui, enfin, qui se rend sur le chantier pour poser les vitraux achevés.
Par ailleurs, en dehors du travail manuel :
• il doit aussi démarcher les clients potentiels en proposant ses services aux paroisses, musées et municipalités.
• Il peut être amené à constituer des dossiers présentant son travail, en particulier dans le cadre d'une participation à un concours, ou en réponse à un appel d'offres.
• Parfois, il doit transmettre son savoir à un apprenti. Certains artisans indépendants animent également des ateliers à destination des particuliers, de manière à diversifier leurs activités et à faire partager la passion de leur art.

Fiche Métier : comment devenir Vitrailliste
CC BY 2.0 Carmichael

Devenir Vitrailliste : Qualités requises

Le vitrailliste est à la fois technicien et artiste. Son métier est manuel, et nécessite minutie et précision. S'il restaure un vitrail ancien, il doit respecter dans la mesure du possible les techniques de fabrication d'antan. Il doit également avoir de solides connaissances en histoire de l'art, et quelques notions en physique-chimie, afin de manier les oxydes colorants et de tenir compte des différentes propriétés des produits verriers. Il lui faut aussi une sensibilité artistique, le sens de l'harmonie et des couleurs. Le métier nécessite également une bonne résistance physique : les gestes sont répétitifs, et le vitrailliste peut être amené à porter de lourdes charges et à travailler en hauteur sur un chantier.

Vitrailliste : carrière / possibilité d’évolution :

Le vitrailliste travaille en tant qu'artisan indépendant. Une fois sa formation achevée, il doit donc se faire embaucher dans un atelier spécialisé ou sur un chantier, d'abord comme apprenti. Avec de l'expérience, il arrive que certains vitraillistes dirigent une équipe de restauration sur des chantiers importants, mais cela est rare : le plus souvent, le vitrailliste travaille seul.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1430 €

Devenir Vitrailliste : formation nécessaire

Après le collège, vous pouvez passer un CAP arts et techniques du verre, option vitrailliste. C'est le minimum nécessaire pour devenir artisan vitrailliste. Mais il est possible de poursuivre votre formation en obtenant ensuite un BMA (brevet des métiers d'art) verrier décorateur.
Si vous souhaitez travailler dans la restauration, il est recommandé de passer un bac techno STD2A (sciences et technologie du design et des arts appliqués), puis de rejoindre l'école Olivier-de-Serres, à Paris, pour préparer un DMA (diplôme des métiers d'art) décor architectural, option traitement plastique et de la transparence. Les autres bacheliers peuvent aussi intégrer cette école en suivant un cours de remise à niveau en arts appliqués.

Situation du métier / contexte pour devenir Vitrailliste

L'esprit vintage, le goût pour l'ancien et l'authenticité sont une tendance actuelle, qui profite aux artisans vitraillistes : la demande des particuliers pour des pièces de décoration d'intérieur augmente. Quant à la restauration des églises, elle continue de nécessiter de la main-d'oeuvre : il n'y a pas moins de 90 000 m² de vitraux en France.


Secteurs associés au métier : Culture, Artisanat d'art,
Matières associées au métier : Arts plastiques,


CHOISISSEZ VOTRE VILLE

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...