Accueil > Orientation > Métiers > Matières > Techniques de laboratoire

Les métiers quand on aime la matière : Techniques de laboratoire

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Métiers en lien avec cette matière

  • Animalier de laboratoire

    L’animalier de laboratoire s’occupe des bêtes élevées en laboratoire pour les besoins de la recherche. Il les nourrit, nettoie leur cage, effectue les soins nécessaires avant une expérimentation...
  • Aromaticien

    Comme son nom l'indique, l'aromaticien se charge de concevoir des arômes. Il travaille le plus souvent dans le domaine de l'alimentaire, et parfois des cosmétiques : c'est grâce à lui que vous pouvez déguster des yaourts aux fruits ou des sauces barbecue. Sa fonction nécessite des compétences techniques en chimie et biochimie, mais aussi de la créativité et de la sensibilité.
  • Astrophysicien

    L'astrophysicien a la tête un peu dans les étoiles... Son travail consiste en l'observation des astres et la mesure du mouvement de ces derniers. Dans quel but ? Suivre l'évolution de l'univers, établir et valider des postulats ou garantir une contribution éclairée dans le déploiement de missions spatiales d'exploration. La recherche fondamentale (n'ayant pas d'objet ou de finalité économiques immédiats) recouvre l'essentiel du travail de l'ingénieur en astrophysique.
  • Attaché de recherche clinique

    L'attaché de recherche clinique est chargé de la réalisation et du contrôle des essais cliniques réalisés préalablement à la mise sur le marché d'un médicament.
  • Bio-informaticien

    Le bio-informaticien travaille à la croisée des chemins entre la science du vivant et l'informatique. Il conçoit des logiciels destinés à aider les chercheurs en biologie.
  • Biologiste en environnement

    Le biologiste en environnement est un scientifique spécialisé dans les recherches sur la pollution et ses impacts sur l'homme. Hautement qualifié, il prélève et analyse les éléments du vivant afin d'oeuvrer pour leur conservation. Le traitement de l'eau et des déchets sont ses domaines de prédilection.
  • Biologiste marin

    Le biologiste marin est un scientifique de haut niveau. Qu'il travaille pour des instituts de recherche ou des sociétés privées, ses responsabilités varient en fonction de sa spécialisation. Les missions océanographiques ne sont qu'une facette de ses multiples activités.
  • Biostatisticien

    A cheval entre la statistique, l'agronomie, les sciences de la santé et la biologie, le biostatisticien appartient à la grande famille des scientifiques. Il a pour rôle de concevoir des méthodes biostatistiques pour les études cliniques commandées par l'industrie pharmaceutique ou l'agroalimentaire.
  • Cadre de laboratoire

    Un cadre de laboratoire met en place des techniques et des protocoles d'analyses scientifiques. Ces derniers seront ensuite suivis à la lettre par les assistants et techniciens qu'il encadre.
  • Chargé de pharmacovigilance

    Véritable policier du secteur pharmaceutique, le chargé de pharmacovigilance contrôle la qualité des médicaments aussi bien avant qu'après leur commercialisation.
  • Chirurgien dentiste

    Le chirurgien dentiste est un professionnel de la santé doté de la double fonction de dentiste et de chirurgien. Passionné de médecine, il est à la fois mécanicien des dents et chirurgien averti. Il soigne les dents et conseille ses patients en prévention bucco-dentaire. Issu d'une longue formation médicale, il est l'interlocuteur privilégié des petits et des grands quant au soin de leurs dents.
  • Commercial en pharma

    Le commercial en pharma assure la promotion et la vente des médicaments auprès des offices de pharmacies ou d’autres établissements de santé. Il donne des conseils sur les différents produits qui lui sont confiés par le laboratoire pharmaceutique, négocie les contrats, et informe ses clients des nouveautés arrivant sur le marché.
  • Conseiller en génétique

    Un conseiller en génétique est un spécialiste tout terrain. Il alterne les rôles de chercheur en laboratoire et de pédagogue auprès des patients. Scientifique et humain, ce métier, créé en 2004, devient peu à peu incontournable dans le monde médical.
  • Docteur / Médecin généraliste

    Le docteur diagnostique et traite toutes sortes de pathologies, des plus courantes et bénignes aux plus graves. Il suit généralement ses patients sur une longue période, en tant que médecin traitant. Il assure par ailleurs le lien avec les médecins spécialistes pour un suivi hors de son cabinet.
  • Économiste de la santé

    Expert de l'économie rattaché au domaine de la santé, l'économiste de la santé joue un rôle important dans la mise en oeuvre des politiques de santé et de protection sociale. Ses compétences lui permettent de jongler entre le monde économique et celui de la santé.
  • Ecotoxicologue

    L’écotoxicologie est la science qui traite de la distribution des «stress» (les polluants, par exemple) dans le monde vivant, et de leurs effets. Pour en savoir un peu plus, nous sommes allés à la rencontre d’Alain Devaux, chercheur à l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) en écotoxicologie, dans une équipe de recherche du LEHNA (Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés) localisée à l’ENTPE (l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat). Pour être plus précis, le chercheur est éco-génotoxicologue, spécialiste des milieux aquatiques, nom officiel de sa fonction qu’il nous résume ainsi : «J’étudie les impacts des stress d’origine humaine, essentiellement chimiques, sur le génome (l’ADN, et donc l’hérédité) des organismes vivants aquatiques (poissons, amphibiens, crustacés, algues…).» Voilà pour la théorie. En pratique, l’écotoxicologue essaie notamment de savoir si certains polluants ou produits chimiques peuvent affecter durablement les espèces, animales ou végétales. Et la réponse n’est pas toujours plaisante : «On peut souvent noter des dommages jusque sur l’ADN de certaines espèces. Les polluants rentrent dans les cellules et endommagent leur noyau, parfois au point de dégrader la qualité de la descendance, sa capacité de survie, de croissance ou de reproduction. » Des analyses qui peuvent concerner tous les aspects de l’environnement, et dans certains cas apporter des informations essentielles aux responsables politiques ou économiques.
  • Épithésiste

    Le métier de l'épithésiste est de créer des prothèses faciales, qu'on appelle aussi des épithèses. Le mot vient du latin qui signifie « addition ». L'épithésiste conçoit des appareillages dédiés aux oreilles, à la mâchoire, aux yeux, aux nez, et au menton.
  • Esthéticienne

    Spécialisée dans les soins de beauté du corps et du visage, l'esthéticienne a pour objectif de mettre en valeur la beauté de ses clientes et clients. Elle peut également les conseiller et leur vendre les produits de beauté appropriés à leurs besoins.
  • Ethologue

    L’éthologie est l’étude des comportements des animaux, dont l’éthologue est le bras armé. Scientifiques émérites travaillant avec le vivant autant qu’avec des données statistiques, les éthologues peuvent être des chercheurs à plein temps pour un organisme officiel comme le CNRS, ou partager leur temps entre enseignement et recherche, en devenant professeur-chercheur au sein d’une université, comme nous l’explique Catherine Blois-Heulin, responsable Equipe « Communication, cognition et réseaux sociaux » et responsable du master « Comportement animal et humain » à l’université de Rennes 1.
  • Formulateur

    Le formulateur / formulatrice est un spécialiste des mélanges. Loin d'être un apprenti sorcier, il est celui qui formule à l'aide d'équations chimiques les produits cosmétiques suivant un cahier des charges, la commande du client et les règles d'hygiène.

ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.