Orientation Métiers Secteurs

Secteur : Chimie, pharmacie

Info générale sur le secteur

Après des années de creux et de difficultés dus aux problèmes de mutation du secteur, la chimie­pharmacie a fait un virage à 360° puisque là où elle privilégiait avant la quantité à la qualité, aujourd'hui l'inverse est constaté. Ce domaine placé sous le signe de nouveaux débouchés et de secteurs en extension possède plus de 2 100 établissements employant plus de 72 300 salariés. La France est un exemple probant de la dynamique qui s’est installée dans la chimie­-pharmacie puisque huit des plus grands laboratoires mondiaux sont situés en Île­-de-­France et ceux-ci emploient plus 8 millions de salariés. L’industrie chimique est le 3e secteur industriel en France. Mais cette dernière affirmation soulève un problème inhérent au secteur : sa forte concentration en région parisienne. Ceci est particulièrement vrai dans le domaine pharmaceutique alors que la chimie tend à préférer la province. L’évolution de la science pousse les employeurs à revoir leurs exigences à la hausse en matière de sécurité et de qualité, ce qui encourage le secteur à se tourner vers de nouveaux diplômés, mieux formés que leurs aînés. La prise de conscience écologique permet également de développer de nouveaux secteurs basés sur le respect de l’environnement (notamment la chimie verte) et l’essor des nouvelles technologies fait émerger la biotechnologie recrutant particulièrement des ingénieurs hautement qualifiés depuis 1990.

Usine Novance à Compiègne spécialisée dans la Chimie Verte / Créidt : Arnaud DUMONTIER Le Parisien

Chimie, pharmacie : qualités requises

Secteur ayant évolué de pair avec les nouvelles exigences technologiques, environnementales et sécuritaires, la chimie­pharmacie se penche beaucoup plus sur le profil d’ingénieur très spécialisé ou celui de jeunes issus de formation scientifique. Pourtant, la diversité des professions proposées dans ce domaine offre diverses perspectives mais rend la polyvalence centrale. Ainsi, même si les baccalauréats scientifiques se trouvent être majoritaires, les bac professionnels et les BTS ont aussi leur place. Le niveau d’étude est variable, allant du Bac +2 au Bac +9. Mais il ne faut pas oublier que la durée de la formation reste généralement longue. Un grand sens de l’organisation, de la rigueur, de la minutie et de la patience sont les qualités nécessaires au secteur. L’informatique et l’avancement de la nanotechnologie touchent la chimie­pharmacie et incitent à la formation à ces nouvelles techniques. D’un autre point de vue, la collaboration à l’internationale des laboratoires pharmaceutiques et chimiques appelle à une bonne maîtrise de la langue anglaise et une mobilité géographique, bien que le secteur soit relativement stable. La dimension commerciale des produits pharmaceutiques rend une formation complémentaire en gestion voire en marketing nécessaire si l’on veut se lancer dans le pôle commercial du secteur.

Les métiers du secteur Chimie, pharmacie

Mots clefs

Secteur

Matière

Chimie, pharmacie : L'actu du secteur / Articles liés

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.