En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Secteurs > Droit, justice

Secteur : Droit, justice

Info générale sur le secteur

Le secteur du droit et de la justice est très vaste. Son rôle est de mettre un terme aux litiges qui opposent des particuliers, des professionnels, des entreprises, des groupes, des associations et autres structures. Le droit et la justice concernent aussi bien les structures privées que les structures publiques. Le secteur du droit et de la justice englobe le système judiciaire français qui se compose des tribunaux et des cours d’appel, le système pénitencier, les cabinets d’avocats indépendants, les services juridiques des entreprises et du secteur public. Banques et assurances apportent aujourd’hui à leurs clients une protection juridique qui implique la présence d’un service adapté au sein de leur structure. En France, le secteur du droit et de la justice compte plus de 50 000 avocats répartis en 180 barreaux, 9000 greffiers et 8000 magistrats. Les entreprises embauchent de leur côté 16 000 juristes. Chacun de ces professionnels a une mission et donc une formation spécifique. Il existe des avocats spécialisés dans les familles, les entreprises ou les médias. Le secteur du droit et de la justice se renouvelle et affiche une croissance constante dans le privé comme dans le secteur public.

Palais de Justice de Versailles regroupant plusieurs cours et tribunaux / Crédit photo : OLIVIER BOITET / Le Parisien

Droit, justice : qualités requises

Le secteur du droit et de la justice impose un minimum de formation. Pour exercer, il faut étudier. Le passage à l’université est incontournable et les études sont longues. Selon le poste visé, il faudra passer 3 à 5 ans en fac de droit. Une fois la Licence ou le Master obtenu, les études se poursuivent au sein de l’École Nationale de la Magistrature, de l’École nationale des greffes ou de l’École de notaire. Le secteur du droit et de la justice inclut beaucoup de métiers comme avocat, notaire, clerc de notaire, huissier, clerc d’huissier, greffier, magistrat, juriste ou encore juriste d’entreprise, etc. Les postes d’assistants ou de secrétaires juridiques demandent une formation plus courte, mais aucune de ces formations n’est inférieure à bac +2. Comme d’autres secteurs, le droit et la justice verront partir en retraite de nombreux salariés dans les années à venir. C’est donc une filière prometteuse en termes de création d’emplois. Pour travailler dans le secteur du droit et de la justice, la formation ne suffit pas. Les candidats doivent maîtriser l’anglais. Pour devenir avocat, le TOEIC est même devenu obligatoire. Même si le secteur recrute, il est impératif de se démarquer. Pour trouver un poste facilement, il faut se spécialiser et même privilégier les doubles formations. Une formation en droit ouvre énormément de portes. Beaucoup d’entreprises convoitent de jeunes diplômés ayant une formation en droit et une excellente culture de l’entreprise. Ces futurs salariés doivent se tenir informés de l’actualité juridique et surtout de l’actualité en général. Ils doivent aussi être dotés de qualités humaines. Les métiers du droit et de la justice peuvent être exercés au sein d’une structure publique, d’une structure privée ou en tant que profession libérale. Les candidats doivent alors posséder d’excellentes notions de gestion et de finance.

Les métiers du secteur Droit, justice

Mots clefs

Secteur

Matière

Droit, justice : L'actu du secteur / Articles liés

ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.