En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Armée, sécurité > Fusilier marin

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Fusilier marin

On trouve le fusilier marin soit à terre, soit en mer. Quand il est au sol, il patrouille autour des bateaux sensibles à quai, autour des bâtiments de la marine, des arsenaux et des centres de transmission. Sa mission en est la sécurité. Il ne se limite pas au gardiennage, il gère également les alarmes et la vidéosurveillance, ainsi que l'entraînement des équipes de patrouille et éventuellement des chiens. À bord, ses missions sont sensiblement les mêmes : il est le référent du maintien de l'ordre et de la discipline ; à ce titre, il est proche du commandement.
Comment devenir Fusilier marin ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Fusilier marin

La mission principale du fusilier marin se résume en un mot : sécurité. Mais ce mot prend bien des aspects selon qu'il exerce à terre ou en mer, et selon les qualifications et les spécialités que cet homme (ou cette femme) d'action ajoute à sa carrière : parachutisme, tireur d'élite ou maître-chien, par exemple. Non seulement il doit surveiller et protéger, mais il est également entraîné à combattre en cas d'attaque ennemie.
Au quotidien, il est amené à :
• assurer le gardiennage des lieux à terre (empêcher les intrusions) ;
• assurer la sécurité des zones sensibles (base navale, aéronavale, arsenal, sous-marin, bateau à quai, centre de transmission ou port) ;
• vérifier la conformité des caméras de surveillance et alarmes ;
• participer à l’entraînement de l’équipe ;
• assurer la sécurité à bord des frégates ou porte-avions ;
• veiller au respect des consignes ;
• combattre les attaques ennemies ;
• lutter contre les intrusions et les actes de malveillance ;
• entraîner l’équipage en mer.

Fiche Métier : comment devenir Fusilier marin
Fusiliers marins en formation au centre de préparation militaire de la Marine nationale - Crédit Photo : Le Parisien

Synonymes du Métier

  • matelot fusilier marin, militaire fusilier marin, matelot fusilier

Devenir Fusilier marin : Qualités requises

Nécessairement, le fusilier marin est en excellente condition physique. Il a une très bonne vue, et il a l'ouïe fine. À cela s'ajoute un mental d'acier, car il peut travailler dans des conditions très stressantes. Le fusilier marin est patient et très attentif. Il remarque le moindre détail anormal. Il doit faire preuve de discernement dans l'action, car il est amené à procéder à des interventions armées. Un fort sentiment de cohésion de groupe l'anime. Le fusilier marin a vocation à servir et à protéger, mais il est également pédagogue pour aguerrir les équipages qui lui sont confiés. Pour cela, il doit également savoir faire preuve d'autorité. Il sait être à l'écoute et respecter les ordres du commandant de bord pour adapter les exercices et les consignes de sécurité aux exigences du vaisseau. Il est obligatoirement digne de confiance. Autre nécessité : le fusilier marin sait nager.

Fusilier marin : carrière / possibilité d’évolution :

Pour devenir fusilier marin, deux voies sont possibles. Si vous êtes titulaire d'un baccalauréat (peu importe la section) et êtes âgé(e) de 17 à 25 ans, vous pouvez alors vous inscrire à l'École de maistrance à Brest. Là est dispensée une formation générale, commune à tous ceux qui veulent exercer une profession maritime, à l'issue de laquelle une sélection est faite. Ceux qui passent ce barrage peuvent intégrer, sous réserve d'aptitude médicale évaluée par un médecin de la santé des gens de la mer, l'École des fusiliers marins à Lorient pour obtenir un brevet d'aptitude technique (BAT). L'autre voie est de suivre, toujours à Lorient, une formation de fusilier marin, plus courte, si vous êtes déjà matelot fusilier. Les matelots fusiliers sont en général recrutés de la troisième au baccalauréat. Au bout de quelque temps, il est possible de se spécialiser : parachutisme, tireur d'élite, maître-chien et, nec plus ultra, commando de marine. Ce brevet supérieur de spécialité permet au fusilier marin de devenir officier supérieur. D'autres évolutions de carrière sont possibles, notamment pour les leaders : chef d'équipe ou chef d'escouade.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

1732 €

Devenir Fusilier marin : formation nécessaire

Pour devenir officier marinier, il n'y a pas d'autre cursus que l'École des fusiliers marins à Lorient, dans le Finistère (29). Cette formation est accessible à ceux qui, après l'obtention de leur baccalauréat, ont préalablement suivi la formation générale à l'École de maistrance à Brest et qui ont été sélectionnés pour poursuivre dans cette voie. Elle est également accessible aux matelots fusiliers. À noter que pour obtenir le brevet d'aptitude technique (BAT) nécessaire pour devenir fusilier marin, la formation dure dix-huit semaines pour les nouvelles recrues. Elle est d'une durée de cinq semaines (plus trois semaines de spécialisation) pour les matelots fusiliers. Après formation, l'engagement est de dix ans (quatre ans pour les matelots fusiliers), et c'est au bout de quatre ans que le fusilier marin pourra suivre à nouveau cinq mois de cours pour prétendre obtenir son brevet supérieur de spécialité.

Situation du métier / contexte pour devenir Fusilier marin

Il y a trois fois plus de postes à pourvoir en tant que matelot fusilier qu'en tant que fusilier marin. Il semble donc plus aisé de choisir la voie qui consiste à être matelot fusilier avant de suivre, "en interne", la formation pour devenir fusilier marin. Cependant, les postes à pourvoir de fusilier marin sont nombreux, et certaines spécialités sont très recherchées, notamment dans les filières commando (mais ne porte pas le béret vert qui veut, les conditions d'acceptation sont drastiques) et cynotechnicien. Ce métier, à cheval entre le militaire et le maritime, séduit de plus en plus de jeunes gens, notamment des femmes, mais il reste encore très accessible, car l'offre et la demande sont équilibrées.


Secteurs associés au métier : Armée, sécurité,
Matières associées au métier : Éducation physique et sportive, Gestion des ressources humaines,


Vidéo.



L'actualité du secteur / métiers liés

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...