En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. En savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers > Enseignement > Pédopsychiatre

Rechercher un métier

Mots clefs

Secteur

Matière

Fiche Métier : Pédopsychiatre

Médecin formé initialement à la psychiatrie, le pédopsychiatre se spécialise dans l’accompagnement et le soin des troubles mentaux chez les enfants et les adolescents. Il traite ses patients avec différentes méthodes psychothérapeutiques et, au besoin, prescrit les médicaments adaptés.
Comment devenir Pédopsychiatre ? Retrouvez ici les missions, formation nécessaire, rémunération de cette profession.

Mission du métier : Pédopsychiatre

Un pédopsychiatre est un médecin spécialisé, dont la mission première est de traiter les troubles psychologiques des enfants et des adolescents, qu’il s’agisse de troubles de la personnalité, de troubles alimentaires ou d’hyperactivité. À la croisée de la psychiatrie, de la pédiatrie et de la psychologie, la pédopsychiatrie permet d'accompagner les jeunes patients et s’attache à les soigner. Autorisé à prescrire des médicaments, le pédopsychiatre pratique les psychothérapies adaptées aux enfants. En ce sens, ce dernier :

- effectue une ou plusieurs consultations afin d’établir un diagnostic ;
- informe et reste en lien avec les parents tout au long de la cure ;
- sélectionne une méthode adaptée pour soigner ses patients ;
- prescrit, le cas échéant, les médicaments nécessaires (anxiolytiques ou antidépresseurs, par exemple) ;
- accompagne ses patients au cours d’une psychothérapie de plus ou moins longue durée ;
- hospitalise ses patients, en fonction de la gravité du trouble.

Fiche Métier : comment devenir Pédopsychiatre
La professeure de pédopsychiatrie Catherine Barthélémy, le 5 décembre 2016 à Tours (AFP/GUILLAUME SOUVANT)

Synonymes du Métier

  • Médecin psychiatre
  • psychiatre pour enfant
  • médecin spécialiste
  • psychothérapeute

Devenir Pédopsychiatre : Qualités requises

Médecin spécialiste, le pédopsychiatre doit d’abord faire preuve d’une déontologie sans faille : empathique, il sait écouter en gardant la distance et l’objectivité nécessaires. Il préserve la confidentialité des échanges. À l’écoute de la souffrance de ses patients, le pédopsychiatre fait preuve d’une très grande capacité d’analyse pour établir un diagnostic juste. Au contact d’enfants et d’adolescents, il sait tenir une posture adaptée à ce public, sait les mettre en confiance pour les aider à se sentir mieux. En parallèle, il dispose d’une grande capacité de communication, notamment avec les parents du patient. Minutieux et méthodique, il fait preuve de patience : les progrès ressentis par le patient sont en effet parfois longs à se manifester. Professionnel de santé, il prescrit des médicaments avec discernement, dans les cas les plus nécessaires. Au fait des progrès de la recherche médicale, il doit par ailleurs actualiser régulièrement ses connaissances. Travaillant en libéral, le pédopsychiatre doit également posséder de bonnes notions de gestion et de comptabilité pour faire fonctionner son cabinet.

Pédopsychiatre : carrière / possibilité d’évolution :

Contrairement aux psychologues ou aux psychothérapeutes, le pédopsychiatre est obligatoirement un médecin : en ce sens, il doit avoir terminé ses études de médecine, ce qui l’autorise à prescrire des médicaments. S’il n’existe pas d’autres voies d’entrée dans le métier, les débouchés sont variés. Après s'être spécialisé pendant l’internat de psychiatrie et l’avoir complété par une formation qui lui permet de suivre les enfants et les adolescents, le pédopsychiatre peut pratiquer à son compte, en libéral, au sein d’un cabinet ou d’une clinique. Il peut également choisir d’être salarié dans un hôpital pour y accomplir sa carrière et gravir les échelons de la hiérarchie, de praticien hospitalier jusqu’au poste de chef de service. L’un n’empêchant pas l’autre, il peut aussi pratiquer en libéral en ville, tout en exerçant à temps partiel au sein d’un hôpital. Rattaché à un centre hospitalier universitaire (CHU), il peut également choisir d’enseigner pour devenir, après concours, professeur des universités-praticien hospitalier (PUPH). Au cours de sa carrière, unpédopsychiatre peut décider d’ajouter certaines spécialités à sa pratique, telles que l’addictologie, ou revenir à une pratique moins spécialisée comme simple psychiatre.

Consultez aussi : psychologue scolaire - psychomotricien - pédiatre.

Salaire brut mensuel d'un débutant :

3200 €

Devenir Pédopsychiatre : formation nécessaire

Les études pour devenir pédopsychiatre sont particulièrement longues et difficiles. Il s’agit d’abord de réussir la première année de médecine pour accomplir le premier cycle d’études médicales générales en 6 ans. Ce premier cycle achevé, le candidat doit passer et réussir le concours de l’internat, appelé épreuves classantes nationales (ECN), en étant suffisamment bien classé, les places étant limitées, pour choisir l’internat en psychiatrie. Au terme de celui-ci, 4 ans pendant lesquels il accomplit de nombreux stages à l’hôpital, le candidat doit poursuivre ses études pour préparer un diplôme d'études spécialisées complémentaires (DESC) en pédopsychiatrie. Cette formation, qui dure 1 an, est exclusivement axée sur l’accompagnement psychiatrique des enfants et des adolescents. Pour finir, le futur pédopsychiatre doit valider sa thèse pour obtenir le diplôme d'État de docteur en médecine. Il ne peut pratiquer qu’à cette condition.

Situation du métier / contexte pour devenir Pédopsychiatre

En tension, le secteur médical manque cruellement de médecins, beaucoup partant aujourd’hui à la retraite. C’est le cas pour les médecins généralistes, mais également pour les psychiatres. Longtemps déconsidérée, la psychiatrie, en particulier celle qui touche aux enfants et aux adolescents, attire aujourd’hui de plus en plus de jeunes médecins. Cet engouement s’explique par le fait que la pratique s’est diversifiée : désormais, la pédopsychiatrie n’est plus limitée aux cas lourds, l’autisme ou la schizophrénie par exemple. Si la profession ne connaît pas le chômage, elle peut néanmoins être très éprouvante, surtout si elle est pratiquée à l’hôpital. Autre élément à considérer : la grande difficulté d’accès à la profession, qui nécessite de très longues et très exigeantes études, n’est pas synonyme d’enrichissement financier personnel. Si les pédopsychiatres sont bien payés, ils le sont beaucoup moins que d’autres professions et, lorsqu’on exerce en libéral, les frais et les charges peuvent être très lourds.


Secteurs associés au métier : Enseignement, Santé, médical,
Matières associées au métier : Français / Littérature, Langues vivantes, Théâtre-expression dramatique,


Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIEFA Lyon
CIEFA Lyon, Centre de Formation en Alternance de Bac à Bac +5 Depuis 1986, le...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...